Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

ECONOMIE

L’autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) était chez le Premier ministre Paul Kaba Thiéba le lundi 27 août 2018. L’objectif était de remettre le rapport d’activité  2017 de l’institution de régulation de la commande publique au chef du gouvernement.

Ledit rapport s’articule autour de 10 points et traite de toutes les activités qui ont été menées par l’ARCOP au cours de l’année 2017. Il s’agit notamment de la tenue des conseils de régulation, des réunions de l’ORD, de la formation et la sensibilisation des acteurs de la commande publique par le secrétariat permanent de l’ARCOP, des audits pour l’intégrité du système de la commande publique. Le rapport remis au Premier ministre fait également ressortir la gestion administrative et financière de l’ARCOP au cours de l’année 2017.

Sur les audits pour l’intégrité du système de la commande publique, Dramane Milogo, président de l’ARCOP estime que la commande publique comme partout ailleurs, est un domaine à perfectionner régulièrement. «Nous faisons cet audit chaque année pour voir ce qui a changé, ce qui est à améliorer et ce qui est à faire en termes de formation par rapport à l’année précédente», souligné M. Milogo. Selon le patron de l’ARCOP, le Premier ministre a eu une oreille attentive par rapport aux recommandations et a félicité l’institution pour le travail abattu.

Par rapport aux «mauvaises» entreprises en la matière, Dramane Milogo indique que chaque année, plusieurs parmi elles sont sanctionnées en fonction de la faute commise. Mais sur le contenu dudit rapport, le président Milogo a estimé qu’il faut attendre la semaine prochaine pour le rendre public à travers une conférence de presse.



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé