Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

ECONOMIE

Le Premier Ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu dans l’après-midi du 8 mai 2018 à Ouagadougou, le ministre malien de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. Il était porteur d’un message de son Premier ministre à l’endroit du chef de gouvernement burkinabè. Ce déplacement s’effectue dans le cadre du lancement de la zone économique spéciale couvrant le Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Le lundi 14 mai prochain, sera lancé à Sikasso au Mali, la zone économique spéciale au profit des peuples du Burkina Faso, de la République du Mali et celle de la Côte d’Ivoire. C’est la principale information livrée par le ministre malien de l’économie et des finances malien, à sa sortie d’audience avec le Premier ministre Burkinabè Paul Kaba Thiéba.

Pour Dr Boubou Cissé, ces trois pays se sont engagés « pour améliorer la coopération économique et aller vers une intégration plus rapide de leur économie ».

A l’en croire, Ces trois pays (localités) disposent d’énormes potentialité économiques, et avec les efforts des trois gouvernements, ces localités pourront amorcer un véritable développement au profit de leurs populations respectives.

Ainsi, des projets structurants dans les domaines de l’agrobusiness, l’agro-industrie, le transport, la communication verront bientôt le jour à la faveur de cette zone économique spéciale communément appelé «Triangle du balafon».

Le 14 mai prochain, les Premiers ministres burkinabè, malien et ivoirien procéderont à la signature de la déclaration d’engagement, pour matérialiser le démarrage effectif de ce projet sous régional.

A noter que ce projet sous régional bénéficie du soutien de l’Union économique et monétaire ouest africaine et devra servir de modèle pour l’ensemble de l’union.

DCI/PM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir