Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires
Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées d'incitation à l'insurrection
Burkina Faso: la justice française autorise l'extradition de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, poursuivi dans l'affaire Norbert
Burkina: les syndicats de l'éducation appellent les enseignants à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre
Région de l'Est: la gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants sur l’axe Fada-Bougui (lefaso.net). 
Etats-Unis: le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans

ECONOMIE

Une équipe de la Direction Générale du Contrôle économique et de la Répression des Fraudes (DGCRF) accompagnée d’éléments de la Gendarmerie Nationale a procédé à la mise sous scellés d’une unité de fabrication de tôles à Tampouy dans l’arrondissement 3 de Ouagadougou, le lundi 12 février 2018. Cette unité irrégulièrement implantée, fabrique et commercialise depuis plus de huit (08) mois des tôles bac 30/100.

L’unité est implantée dans une zone d’habitations et son promoteur ne dispose d’aucun document lui permettant d’exercer, notamment l’autorisation d’implantation.

L’activité de fabrique de tôles dans cette zone crée des nuisances de tous ordres pour les populations voisines .

C’est suite à une interpellation citoyenne que les agents du ministère en charge de l’industrie ont procédé au contrôle des documents et des installations de cette unité. En l’absence de documents, l’usine a été mise sous scellés pour non possession de l’autorisation d’implantation. Une convocation a été adressée à son promoteur à cet effet.

Le Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat invite les potentiels promoteurs à se conformer aux lois et règlements en vigueur en matière de commerce au Burkina Faso ou au besoin à se faire accompagner par les structures du département.

Il invite par ailleurs les populations à plus de collaboration en dénonçant toute pratique illicite ou irrégulière en matière de commerce aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 pour Ouagadougou et ses environs; et 80 00 11 86 pour la zone de Bobo Dioulasso.

DCPM Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir