Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

ECONOMIE

Dans le cadre de  ses activités, l'Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AJM-BF) a effectué une visite sur le site d’exploitation de la mine d’or d’Essakane gérée par la société Iam Gold. Les participants à cette excursion ont pu toucher du doigt les réalités de fonctionnement d’une société minière en pleine exploitation.

Durant plus de huit heures, les journalistes membres de l’AJM-BF ont pu découvrir de visu les installations de la mine d’or d’Essakane en activité depuis juillet 2010. Après une brève présentation des grands axes de la mine d’or, les visiteurs du jour ont eu droit à une visite guidée de deux installations de la plateforme : la fosse d’extraction du minerai (longue de 3 km, large de 820 mètres avec une profondeur de 220 mètres) et la structure de concassage du minerai.  Après cela, la délégation a mis le cap sur des réalisations sociales opérées par la mine au profit des populations impactées.  Il s’agit d’un site de maraîcher culture au profit des femmes de la localité et du collège d’enseignement général d’Essakane site.  

A l’issue de cette tournée, la direction de la communication de la mine a salué cette initiative de l’AJM-BF qui a permis  aux journalistes d’être en situation réelle avec une activité minière.  « Nous sommes très ravi d’accueillir ce groupe de journaliste et on espère que de cette visite naitra des partenariats et qu’on pourra de manière régulière avoir ce genre d’échanges avec les journalistes » a indiqué  Marie Diop, directrice des affaires corporatives et de la communication d’Essakane Sa.

Pour le journaliste Elie Kaboré, président de l’AJM-BF, cette visite avait pour objectif de permettre aux participants de se familiariser concrètement avec l’activité d’une mine à ciel ouvert. « Nous avons pu voir le cycle de production, le concassage. Nous avons pu avoir des informations sur comment la mine se prépare pour l’après mine en matière de revégétation de l’environnement.  (…) Il revient maintenant à chaque journaliste de voir quel est son centre d’intérêt afin d’orienter ses productions et ses recherches futures » a fait savoir Elie Kaboré. Pour lui donc, en fonction des thématiques, chaque journaliste pourra produire un article de presse en vue d’approfondir les aspects vus au cours de cette visite. Notons que la mine d’Essakane est entrée en production commerciale en juillet 2010 pour une durée de 15 ans. En 2016, elle a réalisé une production estimée à 377 000 onces d'or soit plus de 10,68 tonnes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé