Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone

ECONOMIE

« Créer l’entreprise répondant à son projet de vie » et « Financer, gérer et développer son entreprise », sont les deux derniers ouvrages en date de Nazi Kaboré. Ceux-ci interviennent après la publication un peu plus d’un an après de la série de livre « Y a-t-il un pilote dans l’avion ? ». Toujours fidèle à ses principes, l’auteur à travers ses écrits entend accompagner les créateurs d’entreprise dans leur démarche et surtout parvenir à une excellente gestion de leur entreprise. Lesdites œuvres ont officiellement été présentées le 26 novembre 2017, à l’occasion de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO). 

Aux dires de Nazi Kaboré, ces livres ont été rédigés à la demande de participants à l’étude de marché conduite par sa structure les « Ecoles de la vie ». « Ils avaient souhaité avoir un manuel d’autoformation sur la création et la gestion d’entreprise accessible en matière de coût et de niveau de compréhension », laisse-t-il entendre.  Ainsi, pour celui-ci le but, « c’est de faire comprendre aux gens que dans la vie on a plusieurs positions dans la production. On peut être un salarié, on peut être un propriétaire d’entreprise, un investisseur ou encore un travailleur indépendant. Mais l’observation montre que les gens qui réussissent le mieux et qui ont la liberté et le plus de moyens ce sont les propriétaires d’entreprises ». C’est de ce fait que les ouvrages en questions ont été édités dans l’espoir de « booster l’envie d’initiative, d’entreprendre ».

Pour une meilleure compréhension des livres, l’auteur s’est inspiré de contes africains qui enseignent que dans bien des cas, l’on peut réussir à partir du peu. En témoigne « La belle histoire du jeune homme devenu riche », pour le livre « Créer l’entreprise répondant à son projet de vie ». De même qu’« Un cafard pour tout capital de départ », pour une parfaite exploitation du second livre intitulé « Financer, gérer et développer son entreprise ».   

De façon précise, le titre de chacun des livres donne le ton sur leur contenu respectif.  Par le biais du premier, Nazi Kaboré donne les rudiments pour la création d’une quelconque entreprise. En ce qui concerne le second, il pourrait se présenter comme la suite logique du précédent mentionné. A propos de « Créer l’entreprise répondant à son projet de vie », c’est un livre qui répond à la nécessité d’avoir l’esprit d’entreprise et aussi comment trouver une idée d’entreprise ? Quant à « Financer, gérer et développer son entreprise », il donne des pistes susceptibles de recherche de financement. A inculquer chez les lecteurs « l’intelligence financière qui consiste à concevoir une solution pour la revendre à ceux qui ont des problèmes ».     

« J’ai constaté à partir de ma propre expérience que la première cause d’échec chez les gens qui créent les entreprises est le manque de personnalité et le manque d’intelligence financière. C’est ainsi qu’une grande partie du premier livre porte sur la nécessité de renforcer sa personnalité. Car quelqu’un qui a de la personnalité, c’est quelqu’un qui est guidé dans ses actions par des principes et en partie les principes justes comme l’intégrité, l’honnêteté, la confiance, l’équité, la justice. » Explique M. Kaboré, fondateur des Ecoles de la vie.

Par ailleurs, l’auteur présente la réussite sous trois formes, à savoir « la réussite partielle, la réussite temporelle et la réussite pérenne ». C’est en cela qu’il dit donner les bases nécessaires pour mener à bien les activités d’une quelconque entreprise que compte mettre en place une tierce personne. Toutefois, une œuvre du même genre avait été publiée en 2008 sous le titre « Réaliser le rêve américain ». Cependant, cette double version avec « l’aide de spécialistes en création et gestion d’entreprise a été corrigée, enrichie et illustrée », fait remarquer Nazi Kaboré. 

Cet ex-contrôleur aérien confie que le défi était de produire quelque chose qui allait permettre aux experts d’observer un nouvel apport dans ce contenu, comparativement à ce qui avait été fait par le passé allant dans le même sens.

« Créer l’entreprise répondant à son projet de vie » et « Financer, gérer et développer son entreprise », ne sont pas d’ordre scientifique, mais plutôt des écrits qui « donnent la clé pour non seulement son épanouissement personnel mais aussi pour le développement de son entreprise à tout entrepreneur » foi de l’auteur. Dès la fin du mois de janvier les uns et les autres pourront s’en procurer sur toute l’étendue du territoire.

 

  

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé