Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

ECONOMIE

Le Directeur général de l’Ecole nationale des régies financières (Enaref), le docteur Amadou Nébila Yaro a été désigné coordonnateur Afrique de l’Ouest du Réseau des instituts africains de finances publiques. C’était au cours de la deuxième Conférence internationale des instituts africains de finances publiques tenue du 21 au 24 novembre 2017 à Marrakech au Maroc.


Cette session qui intervient après la première édition qui s’est tenue en 2016 à Yaoundé (Cameroun), s’est penchée sur le rôle des instituts de formation en finances publiques dans l’accompagnement des réformes financières et économiques dans les pays africains.

Plusieurs thèmes ont fait l’objet d’exposés suivis de débats par les participants. Le DG de l’Enaref est intervenu sur le thème «Finances publiques et budgétisation sensible au genre». Amadou Yaro a ainsi partagé la riche expérience de son institution dans la formation des acteurs (députés, société civile, agents des ministères, etc.) sur le thème de la budgétisation sensible au genre. Il a par ailleurs rappelé combien il est important pour les instituts de finances publiques d’anticiper sur des thèmes émergents. Le Burkinabè a en outre, indiqué que les écoles et centres de formation en finances publiques doivent axer leurs prochaines actions sur des modules à même de permettre aux agents publics d’être de véritables acteurs du développement en mettant l’accent sur les politiques publiques en général, pour qu’à l’issue de leur formation, les cadres soient aptes à concevoir, exécuter et à évaluer les politiques publiques.

En marge de cette édition, un réseau des instituts des finances publiques d’Afrique a été mis en place. Le DG de l’Enaref a été désigné (par acclamation), coordonnateur de la conférence pour l’Afrique de l’Ouest, avec pour mission d’appuyer les instituts d’Afrique de l’Ouest dans la mise en œuvre de leurs activités et de servir de relais dans cette zone pour la vulgarisation des bonnes pratiques.

Source MINEFID

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé