Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: Décédé ce 18 février, le cinéaste Idrissa Ouédraogo sera inhumé le mardi 20 février au cimetière de Gounghin
Cinéma : le cinéaste burkinabè Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche 18 février 2018 à Ouagadougou. 
Football: Les Étalons rétrogradés au 9e rang africain et classés 57e au niveau mondial (Classement Fifa février 2018)
Ethiopie: démission du Premier ministre Hailemariam Desalegn
Burkina: Une marche le 15 mars contre «le pillage du foncier» par les sociétés immobilières (AIB)
Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa endosse les habits de président après la démission de Zuma
Allemagne: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, se rend à Munich pour la 54ème Conférence sur la sécurité.
Présidence: Domba Jean Marc Palm, directeur de recherche à la retraite,  nommé Président du Haut Conseil du dialogue social.
Présidence: le journaliste Auguste Marie Romain Bambara nommé directeur de la Communication de la présidence du Faso.
Justice: L’audience devant examiner la demande d’extradition de François Compaoré initialement prévue le 7 mars a été reportée au 28 mars 

ECONOMIE

L’Autorité de régulation de la commande publique  (Arcop) a rendu public ce mardi 3 octobre 2017 à Ouagadougou, son rapport au titre de l’année 2016. Il ressort dudit document que 23 entreprises ont été exclues temporairement des marchés publics.

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB) qui rapporte l’information, lesdites entreprises ont été exclues à l’issue du traitement de 785 affaires parmi lesquels 622 concernent des plaintes de soumissionnaires et dont 214 se sont révélées non fondées.

Pour Tahirou Sanou, le secrétaire permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), l’assainissement du secteur de la commande publique constitue un des engagements fort des autorités : «d’une manière globale au niveau de la gouvernance les plus hautes autorités tiennent à ce que tous ceux qui ont des comportements qui dévient par rapport à la loi, soient sanctionnés conformément à la loi (…)  Il y a des entreprises qui optent pour la facilité, qui pensent que pour arriver à la commande publique l’on a pas besoin de s’appliquer, de faire preuve de rigueur » a-t-il souligné.

Pour ce dernier, certaines entreprises «empruntent des raccourcis, falsifient des documents et tentent parfois même d’influencer les autorités contractantes notamment par des moyens de la corruption, de trafic d’influence pour avoir les marchés ».

L’Arcop a vu le jour en juin 2014. Elle a pour mission de réguler les marchés publics et les délégations de service public. Cette mission de régulation comprend : la définition des politiques ; la formation et l'information des acteurs ; le maintien du système d'information ; l’audit et l'évaluation du système.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir