Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

ECONOMIE

L’Autorité de régulation de la commande publique  (Arcop) a rendu public ce mardi 3 octobre 2017 à Ouagadougou, son rapport au titre de l’année 2016. Il ressort dudit document que 23 entreprises ont été exclues temporairement des marchés publics.

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB) qui rapporte l’information, lesdites entreprises ont été exclues à l’issue du traitement de 785 affaires parmi lesquels 622 concernent des plaintes de soumissionnaires et dont 214 se sont révélées non fondées.

Pour Tahirou Sanou, le secrétaire permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), l’assainissement du secteur de la commande publique constitue un des engagements fort des autorités : «d’une manière globale au niveau de la gouvernance les plus hautes autorités tiennent à ce que tous ceux qui ont des comportements qui dévient par rapport à la loi, soient sanctionnés conformément à la loi (…)  Il y a des entreprises qui optent pour la facilité, qui pensent que pour arriver à la commande publique l’on a pas besoin de s’appliquer, de faire preuve de rigueur » a-t-il souligné.

Pour ce dernier, certaines entreprises «empruntent des raccourcis, falsifient des documents et tentent parfois même d’influencer les autorités contractantes notamment par des moyens de la corruption, de trafic d’influence pour avoir les marchés ».

L’Arcop a vu le jour en juin 2014. Elle a pour mission de réguler les marchés publics et les délégations de service public. Cette mission de régulation comprend : la définition des politiques ; la formation et l'information des acteurs ; le maintien du système d'information ; l’audit et l'évaluation du système.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé