Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

ECONOMIE

À l’avant-garde de l’inclusion financière, Ecobank souhaite répondre aux besoins des non-bancarisés (et de la population en général) en faisant du téléphone mobile un compte bancaire tout-en-un et un outil de paiement/retrait d’espèces. Un exemple en est le service innovant Xpress Cash, qui fait partie de la nouvelle version de l’appli de banque mobile.

Xpress Cash permet aux clients de retirer de l’argent sur n’importe quel GAB Ecobank à l’aide d’un token électronique généré depuis l’appli Ecobank Mobile. Le token est utilisé pour retirer la somme d’argent spécifiée chez les agents situés dans les 33 territoires d’Afrique moyenne où Ecobank est présente. Les clients peuvent également faire le don de tokens électroniques à des tiers via SMS, email ou sur les réseaux sociaux.
 
«L’innovation pour simplifier la vie du client fait partie de notre ADN à Ecobank », a précisé le Directeur Général d’Ecobank, Ade Ayeyemi. «Nous avons conçu cette solution de banque mobile rapide, pratique et innovante – les retraits sans carte Xpress Cash sur nos GAB et chez nos agents pour intégrer nos plates-formes numériques dans le mode de vie de nos clients et accroître l’adoption des solutions financières numériques chez les personnes bancarisées et non-bancarisées en Afrique.»

Selon des données de la Banque mondiale, seuls 34 pour cent des adultes en Afrique subsaharienne possédaient un compte bancaire en 2014, soit 24 pour cent de plus qu’en 2011 . Cependant, d’après le rapport de la GSMA intitulé L’économie du secteur mobile – Afrique subsaharienne 2017 , fin 2016, on comptait 420 millions d’abonnés mobiles uniques en Afrique subsaharienne. Cela représente près de 10 % du nombre total d’abonnés mobiles dans le monde, et ce chiffre devrait augmenter de manière exponentielle.

«Ecobank est connu en Afrique pour avoir su exploiter le téléphone mobile afin de permettre l’ouverture ultra-rapide de comptes bancaires, ainsi que des paiements et transferts immédiats à ses clients. Aujourd’hui, nous allons plus loin encore en donnant à nos clients la possibilité de retirer de l’argent à nos GAB à l’aide de leur téléphone. Le téléphone devient un moyen d’accéder à de l’argent en espèces. C’est votre banque dans votre poche. C’est puissant. C’est la liberté. C’est l’inclusion pour tous», s’est réjoui Patrick Akinwuntan, Directeur Exécutif Groupe de la Banque de détail à Ecobank.

L’appli Ecobank Mobile 3.1 peut être téléchargée sur Google Play Store ou Apple Store.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir