Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

ECONOMIE

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement a reçu en audience, ce vendredi 18 août, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina Faso, selon ce communiqué de presse.


«Cette audience de l’avis du président de l’APBEF, Martial GOEH-AKUE, a été sollicitée, pour exprimer la compassion et la solidarité de la profession bancaire à l’endroit du gouvernement, du peuple burkinabè, des familles des victimes et des blessés, suite à l’attentat terroriste du 13 août 2017.

Toutes les banques de la place disent condamner fermement cet attentat odieux, lâche et barbare. La profession bancaire s’est dit profondément affligée et voudrait traduire à l’ensemble du peuple burkinabè sa consternation, sa compassion et sa solidarité. Aux familles éplorées, l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Burkina a présenté ses condoléances et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

La profession bancaire a rappelé que toutes les banques avaient ouvert le lendemain de l’attentat, en signe de solidarité et de soutien à l’économie. L’affliction ne doit pas conduire à la peur, ont confié les responsables des établissements de crédit. Par la voix de Martial GOEH-AKUE, la profession bancaire s’est engagée à financer l’économie nationale et les projets structurants du  PNDES, pour un développement économique et social du Burkina Faso.

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers, a sollicité l’accompagnement de l’Etat pour le renforcement de la sécurité autour des établissements de crédit. Madame le ministre de l’économie, des finances et du développement a exprimé à la profession bancaire, la gratitude du gouvernement pour cette marque de solidarité et de compassion.

Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI a salué également l’engagement du système bancaire à financer l’économie nationale et rassuré ces acteurs, de l’accompagnement de l’Etat pour assurer un meilleur exercice de leurs activités.»

DCPM MINEFID

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé