Aujourd'hui,
URGENT
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects

ECONOMIE

Des journalistes burkinabé ont bénéficié du 31 juillet au 4 août 2017, soit cinq jours durant, d’une formation sur le budget de l’Etat. Une initiative de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) qui vise à permettre aux hommes de médias de maîtriser les contours du budget afin d’apporter des critiques objectives au gouvernement.


«Dans le respect des règles qui régissent la profession, les journalistes ont un rôle essentiel dans la bonne exécution non seulement de la commande publique mais aussi et surtout  dans l’exécution des finances publiques fruit du contribuable burkinabè», a indiqué, à l’ouverture de la session,  le président de l’Association des journalistes du Burkina Faso, Guézouma Sanogo.

Toutefois, la notion de budget reste abstraite pour la grande majorité des citoyens et même des journalistes. Pour mieux informer l’opinion publique sur la question du budget de l’Etat, il faut que les journalistes soient  outillés, éclairés eux-mêmes. D’où tout l’intérêt de cette session de renforcement de capacité des journalistes axée sur toutes les notions qui accompagnent la question du budget depuis son élaboration jusqu’à son exécution sans oublier son suivi-évaluation.

Echanges et phases pratiques  sont les méthodologies utilisées pour étayer les exposés théoriques présentés durant ce rendez-vous de cinq jours de travaux.

La session de Bobo-Dioulasso, selon les organisateurs, est l’entame d’une série de formations  que l’AJB envisage pour le renforcement des capacités des journalistes, au regard de  la complexité de la question du budget.

Le budget-programme 2017 du Burkina se chiffre en recettes à 2036, 3 milliards de FCFA et en dépenses à 2455, 1 milliards de FCFA. Soit en hausse de 27% par rapport à celui de 2016. Le déficit lui est estimé à 418, 8 milliards de FCFA.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé