Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

ECONOMIE

Des journalistes burkinabé ont bénéficié du 31 juillet au 4 août 2017, soit cinq jours durant, d’une formation sur le budget de l’Etat. Une initiative de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) qui vise à permettre aux hommes de médias de maîtriser les contours du budget afin d’apporter des critiques objectives au gouvernement.


«Dans le respect des règles qui régissent la profession, les journalistes ont un rôle essentiel dans la bonne exécution non seulement de la commande publique mais aussi et surtout  dans l’exécution des finances publiques fruit du contribuable burkinabè», a indiqué, à l’ouverture de la session,  le président de l’Association des journalistes du Burkina Faso, Guézouma Sanogo.

Toutefois, la notion de budget reste abstraite pour la grande majorité des citoyens et même des journalistes. Pour mieux informer l’opinion publique sur la question du budget de l’Etat, il faut que les journalistes soient  outillés, éclairés eux-mêmes. D’où tout l’intérêt de cette session de renforcement de capacité des journalistes axée sur toutes les notions qui accompagnent la question du budget depuis son élaboration jusqu’à son exécution sans oublier son suivi-évaluation.

Echanges et phases pratiques  sont les méthodologies utilisées pour étayer les exposés théoriques présentés durant ce rendez-vous de cinq jours de travaux.

La session de Bobo-Dioulasso, selon les organisateurs, est l’entame d’une série de formations  que l’AJB envisage pour le renforcement des capacités des journalistes, au regard de  la complexité de la question du budget.

Le budget-programme 2017 du Burkina se chiffre en recettes à 2036, 3 milliards de FCFA et en dépenses à 2455, 1 milliards de FCFA. Soit en hausse de 27% par rapport à celui de 2016. Le déficit lui est estimé à 418, 8 milliards de FCFA.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé