Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

ECONOMIE

Du 07 juillet au 21 juillet 2017, l’Etat burkinabè a lancé une opération d’emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant initial de 75 milliards. Cette opération entrait dans le cadre du financement des projets de croissance inscrits dans le Plan national de développement économique et social (PNDES).

A la fin de la période de souscription et fort de la qualité des souscripteurs à cette émission réalisée en deux semaines, le taux de souscription ressort à 160%, soit un montant total mobilisé de 120 milliards de FCFA au profit de L’Etat burkinabè. Ce qui est un franc succès au regard de la situation actuelle du marché financier régional. En effet, d’autres opérations de ce genre menées récemment par des Etats et même par des institutions se sont soldées par des échecs.

L’engouement particulier de l’opération lancée par le Burkina Faso peut s’expliquer d’une part par la qualité de signature du Burkina Faso. En effet, dans son communiqué, publié le 26 mai 2017, l’Agence de notation américaine Standard & Poor’s (S&P) a confirmé la note souveraine « B/B » du Burkina Faso avec une perspective stable.

D’autre part, les caractéristiques de cette émission d’emprunt obligataire par appel public à l’épargne présentaient de nombreux avantages pour les investisseurs en termes de taux d’intérêt, de refinancement à la BCEAO, de remboursement, de cotation des titres, etc.

Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé