Aujourd'hui,
URGENT
Education: des enseignants recrutés sur mesures nouvelles en 2016 manifestent pour réclamer le payement de 8 mois d’arriérés de salaire. 
Padema: deux producteurs de coton retrouvés morts pendus dans leur champ à Pandema, à 70km de Bobo Dioulasso (Ouaga FM).
Guinée Bissau : un nouveau contingent de 140 militaires burkinabè (4 officiers et 136 sous-officiers) déployé dans les prochains jours.
Culture : le total des droits d'auteurs à partager par le BBDA s’élève à plus de 324 millions de FCFA, à repartir entre 13 881 artistes.
Russie 2018: l'attaquant Gafar Sirima du club FK Tambov, en deuxième division russe, vient d'être appelé pour compléter la liste des Étalons.
Maroc: le cinéaste burkinabé Idrissa Ouedraogo préside le jury de la 14è édition du film transsaharien de Zagora.
Rwanda/Génocide:  le parquet de Paris ouvre une information judiciaire contre BNP Paribas pour complicité de crimes contre l'humanité.
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.

ECONOMIE

1967-2017, la Loterie nationale burkinabè (Lonab) a cinquante ans. «Cinquante ans au service du développement socio-économique du Burkina Faso», tel est le thème choisi pour commémorer ce jubilé d’or. Ce mardi 4 juillet 2017 à Ouagadougou, les responsables de l’institution ont décliné à la presse les grands axes de la commémoration.


Fêter les 50 ans de la Lonab est, selon le premier responsable de la structure, Simon Touwindé Tarnagda, juste et légitime. Car, explique-t-il, elle a contribué -et continue de nos jours- à assurer le bien-être des populations à travers les nombreuses et diverses infrastructures réalisées au Burkina Faso sur toute l’étendue du territoire national. En un demi-siècle, on ne compte plus le nombre d’écoles, de centres médicaux, d’ambulances, de forages, de latrines, etc. offerts par l’institution aux populations de toutes les régions du pays, sans oublier les indénombrables multimillionnaires que la Lonab fait chaque jour.

Cinquante ans, c'est un anniversaire qui se fête ! Pour marquer d’une pierre blanche la célébration de ce jubilé, le président du comité d’organisation, Aboubacar Lankouandé, a indiqué qu’une panoplie d’activités s’étalant de juillet à novembre 2017 est programmée. Il s’agit, entre autres, de dons de sang, de remises de matériel médico-technique, de cérémonies de décoration d’agents, de plantations d’arbres, d’inaugurations d’infrastructures, de cagnottes spéciales, de journées portes ouvertes, d’activités culturelles et sportives. Le tout couronné par un diner gala. «Nous avons construit 11 Collèges d’enseignement général (CEG) et écoles primaires au profit des populations que nous allons inaugurer pendant les célébrations. Nous allons également inaugurer les infrastructures du 11-Décembre à Gaoua», a spécifié M. Lankouandé.

Pour marquer ces cinquante ans, le président du comité d’organisation a laissé entendre que le 10 septembre prochain, il y aura une soirée culturelle avec des vedettes modernes et traditionnelles. Pendant cette soirée, il y aura un tirage du produit de base de la Lonab lancé en 1967, appelé billets ordinaires ou loterie traditionnelle. Et, au cours de ce tirage, deux villas seront mises en jeu car cela ne fait pas partis du programme. Le 29 septembre de l’année en cours, une cagnotte spéciale sera mise en jeu. Le montant n’a pas été dévoilé.

Après 50 ans d’alchimie des efforts et de sacrifices de l’ensemble des travailleurs et du public, la Lonab est passée d’un chiffre d’affaires de plus de 30 millions de FCFA en 1967 à environ 110 milliards de FCFA en 2017. Ces chiffres, aux dires du directeur général, Simon Touwindé Tarnagda, sont un réel motif de satisfaction.

Afin de contribuer au développement du pays des Hommes intègres, la Lonab a pour mission de mobiliser les ressources financières par l’organisation et l’exploitation des jeux de hasard et toute autre activité connexe.

Dans l’optique de satisfaire davantage sa clientèle, la Nationale des jeux du hasard s’est dotée d’un plan stratégique de développement qui couvre la période 2016-2025. A cet effet, la certification au système de management de la qualité ISO 9001, version 2015 est attendue dans les mois à venir.

 

A l’horizon 2025, la Lonab ambitionne d’être reconnue comme une entreprise performante et innovante contribuant au développement des Petites et moyennes industries (PMI) et des Petites et moyennes entreprises (PME) au Burkina Faso.

La Lonab est certifiée au jeu responsable niveau 2 de la World lottery association (WLA). Elle envisage l’obtention de la certification niveau 3. C’est pour cela que Lonab a entrepris depuis un certain temps une campagne de sensibilisation de la force de vente et des clients au jeu responsable.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé