Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Le ministre Stéphane Sanou contrôlant les rayons d’un supermarché.

ECONOMIE

Lundi 3 juillet 2017, le ministre en charge du Commerce, Stéphane Sanou, et des techniciens de son ministère ont effectué une opération de contrôle dans la région des Hauts-Bassins, notamment dans la ville de Bobo-Dioulasso. Après avoir fait le tour des alimentations, la délégation, conduite par le ministre, a procédé à des saisines. Entre autres, des pneus frauduleux et des produits de consommations périmées (huile, bouillons, lait, savon,…)


A la tête de l’équipe technique du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, le ministre Stéphane Sanou a fait le tour des alimentations de la ville de Bobo-Dioulasso. Dans une des surfaces les plus fréquentées de la ville, il a personnellement visité les rayons, fouillant, pesant et contrôlant minutieusement le prix, le poids et la quantité des produits en vente.

Stéphane Sanou a inscrit sa sortie sur le terrain dans le cadre des missions dévolues à son département : « Nous sommes là dans le cadre de notre mission régalienne de contrôle des prix. Nous faisons le contrôle sur place, ce qui nous permet de vérifier la qualité, la quantité et le prix des produits de consommation. Ici à Bobo, le constat est varié. Dans certains endroits, il y a le respect des textes en la matière, dans d’autres non. Il faut noter que les fautifs ont été interpellés et ils vont devoir se justifier…»

Sur leur lancée tout au long de l’opération, le ministre et ses hommes disent miser sur l’effet de surprise : « La mission continue, ce sont des contrôles inopinés, ce qui permet un effet de surprise. Aujourd’hui, on a épinglé une boulangerie qui s’est mis en marge des principes cardinaux. Cette boulangerie doit s’expliquer, auquel cas la loi sera appliquée dans toute sa rigueur. Il y a également eu des saisis. Ces saisis concernent les produits périmés et les produits frauduleux. Le boulot continue… »

Comme dit, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a continué de travailler. Après le contrôle des prix, il a procédé à l’incinération des produits frauduleux et/ou périmés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir