Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

Le ministre Stéphane Sanou contrôlant les rayons d’un supermarché.

ECONOMIE

Lundi 3 juillet 2017, le ministre en charge du Commerce, Stéphane Sanou, et des techniciens de son ministère ont effectué une opération de contrôle dans la région des Hauts-Bassins, notamment dans la ville de Bobo-Dioulasso. Après avoir fait le tour des alimentations, la délégation, conduite par le ministre, a procédé à des saisines. Entre autres, des pneus frauduleux et des produits de consommations périmées (huile, bouillons, lait, savon,…)


A la tête de l’équipe technique du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, le ministre Stéphane Sanou a fait le tour des alimentations de la ville de Bobo-Dioulasso. Dans une des surfaces les plus fréquentées de la ville, il a personnellement visité les rayons, fouillant, pesant et contrôlant minutieusement le prix, le poids et la quantité des produits en vente.

Stéphane Sanou a inscrit sa sortie sur le terrain dans le cadre des missions dévolues à son département : « Nous sommes là dans le cadre de notre mission régalienne de contrôle des prix. Nous faisons le contrôle sur place, ce qui nous permet de vérifier la qualité, la quantité et le prix des produits de consommation. Ici à Bobo, le constat est varié. Dans certains endroits, il y a le respect des textes en la matière, dans d’autres non. Il faut noter que les fautifs ont été interpellés et ils vont devoir se justifier…»

Sur leur lancée tout au long de l’opération, le ministre et ses hommes disent miser sur l’effet de surprise : « La mission continue, ce sont des contrôles inopinés, ce qui permet un effet de surprise. Aujourd’hui, on a épinglé une boulangerie qui s’est mis en marge des principes cardinaux. Cette boulangerie doit s’expliquer, auquel cas la loi sera appliquée dans toute sa rigueur. Il y a également eu des saisis. Ces saisis concernent les produits périmés et les produits frauduleux. Le boulot continue… »

Comme dit, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a continué de travailler. Après le contrôle des prix, il a procédé à l’incinération des produits frauduleux et/ou périmés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé