Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

ECONOMIE

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction Générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF)  a effectué du 29 mai au 09 juin 2017, un contrôle des magasins et boutiques dans la ville de Ouagadougou.  


La  mission de contrôle de la DGCRF avait pour but de lutter contre l’inflation des prix en cette période de forte demande,  en s’assurant de la disponibilité en quantité et en qualité des huiles alimentaires, du riz, de la farine de froment, du lait, du sucre, du savon et des sucreries.

Au total, 462 infrastructures marchandes ont été contrôlées. Il en a constaté  des infractions de pratique illicite de prix, de défaut de publicité, de non présentation de documents, et d’atteinte à la sécurité du consommateur.

Au cours de l’opération, divers produits périmés ont été aussi saisis. Ils feront l’objet de destruction au cours des semaines à venir. Toutes ces infractions ont fait l’objet de sanctions. Les amendes recouvrées s’élèvent à près de six millions de F CFA.

Le contrôle spécial ramadan est en cours dans les autres régions du Burkina. Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat invite les consommateurs à la vigilance et à dénoncer tout cas de pratique illicite aux numéros verts 80 00 1184/85 à Ouagadougou et 80 00 11 86 à Bobo-Dioulasso.

DCPM/ Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé