Aujourd'hui,
URGENT
Francophonie 2017: jeunesse, sport et culture pour témoigner de la solidarité francophone
Côte d'Ivoire: la brigade de gendarmerie d’Azaguié (41 km au Nord-Est d’Abidjan) attaquée tôt ce samedi par des individus armés.
Football: les Etalons cadets trébuchent d’entrée face au Liban en football (1-1) aux 8e Jeux de la Francophonie.
Dédougou : un célibataire de 44 ans et père de 35 enfants écope de 12 mois de prison avec sursis pour escroquerie.
Bobo-Dioulasso: le régisseur de la commune condamné à 10 ans de prison pour le détournement de plus de 134 millions de FCFA.
EMTO: La 10ème promotion des stagiaires en maintenance des matériels de télécommunication a achevé son stage ce 21 juillet.
Politique: l'Union pour le progrès et le changement (UPC) inflige un blâme au député Palenfo Kodjo Jacques pour indiscipline.
Politique: le député Kiemdé R. Albert Elysée exclu de l'Union pour le progrès et le changement pour indiscipline et haute trahison.
DGI: les deux syndicats du Trésor et des Impôts (SATB SNAID) décident de suspendre leur mot d'ordre de sit-in (WatFM).
Côte d'Ivoire : 4 000 athlètes de 53 Nations attendus à Abidjan pour les Jeux de la Francophonie.

ECONOMIE

Un contrôle spécial des prix, du poids et de la qualité des produits de grande consommation mené du 24 au 27 avril 2017 dans la ville de Ouagadougou a révélé que sur 433 commerçants contrôlés,  seulement 18 sont en règle vis-à-vis de la réglementation en vigueur. Les sanctions infligées aux contrevenants à l’issue du contrôle ont permis de recouvrer 4 millions 581 mille 500 FCFA.


« La Direction générale du Contrôle économique et de la répression des fraudes du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat a procédé du 24 au 27 avril 2017, à un contrôle spécial des prix, du poids et de la qualité des produits de grande consommation dans la ville de Ouagadougou. Ainsi, sur 433 commerçants contrôlés,   seulement 18 sont en règle vis-à-vis de la réglementation en vigueur.

Les vérifications ont permis de constater  sept (07) types d’infractions au nombre desquelles, la pratique de prix illicites, le défaut de publicité sur les prix, la tromperie du consommateur sur le poids, le non- respect des règles de la facturation et l’atteinte à la sécurité du consommateur, notamment par la vente de produits périmés ou prohibés dont l’état est joint en annexe.
Par ailleurs, douze (12) types de produits impropres à la consommation ont été saisis et seront détruits.

Les sanctions infligées aux contrevenants ont permis de recouvrer   la somme de quatre millions cinq cent quatre-vingt-un mille cinq cents (4 581 500) francs CFA.
Le Ministre en charge du commerce invite les consommateurs à dénoncer toute pratique illicite qu’ils viendraient à constater en appelant aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 à Ouagadougou et 80 00 11 86 à Bobo-Dioulasso. »

DCPM/ Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé