Aujourd'hui,
URGENT
Francophonie 2017: jeunesse, sport et culture pour témoigner de la solidarité francophone
Côte d'Ivoire: la brigade de gendarmerie d’Azaguié (41 km au Nord-Est d’Abidjan) attaquée tôt ce samedi par des individus armés.
Football: les Etalons cadets trébuchent d’entrée face au Liban en football (1-1) aux 8e Jeux de la Francophonie.
Dédougou : un célibataire de 44 ans et père de 35 enfants écope de 12 mois de prison avec sursis pour escroquerie.
Bobo-Dioulasso: le régisseur de la commune condamné à 10 ans de prison pour le détournement de plus de 134 millions de FCFA.
EMTO: La 10ème promotion des stagiaires en maintenance des matériels de télécommunication a achevé son stage ce 21 juillet.
Politique: l'Union pour le progrès et le changement (UPC) inflige un blâme au député Palenfo Kodjo Jacques pour indiscipline.
Politique: le député Kiemdé R. Albert Elysée exclu de l'Union pour le progrès et le changement pour indiscipline et haute trahison.
DGI: les deux syndicats du Trésor et des Impôts (SATB SNAID) décident de suspendre leur mot d'ordre de sit-in (WatFM).
Côte d'Ivoire : 4 000 athlètes de 53 Nations attendus à Abidjan pour les Jeux de la Francophonie.

Bambou Bihoun, le nouveau président élu de l’UNPCB. (PHOTO SM)

ECONOMIE

Après une longue crise qui a duré trois ans, l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) a finalement trouvé l’homme censé faire le consensus : Bambou Bihoun.C andidat unique, Il a été élu par acclamation lors de l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu les 27 et 28 février 2017 à Bobo-Dioulasso.


C’est lui, le tout nouveau président du conseil d’administration de l’UNPCB : Bambou Bihoun, ressortissant de Béréba dans la province du Tuy. Il est également le meilleur producteur de coton du Burkina Faso avec en moyenne 170 213 kilogrammes de coton durant les trois dernières années.

Le nouveau président de l’UNPCB a été élu par consensus, tout comme les 11 autres membres de son bureau. Toute chose qui a eu pour mérite les salutations du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou. Ce dernier, n’a pas non plus manqué d’appeler les nouveaux dirigeants de la faîtière à aller dans le sens du rassemblement.
En effet, Bambou Bihoun, le nouveau président élu de l’UNPCB n’a de cesse joué le rôle de médiateur durant toute la crise qui a secoué l’organisation depuis 2014. L’ancien bureau dirigé par Karim Traoré ayant été accusé de mauvaise gestion.

Logique avec lui-même, Bambou Bihoun, après son élection, a dit que son mandat (cinq ans)  sera consacré à l’apaisement des cœurs : « je suis le meilleur producteur de coton au Burkina Faso. Et j’ai vu que la crise nous ramenait en arrière. C’est pourquoi, j’ai pris mes responsabilités… je ne cherche que la paix au sein des cotonculteurs. Et c’est à cela que je consacrerai mon mandat. Suite à quoi, je me retirerai ».

Appelé « l’or blanc », le coton est l’un des principaux pourvoyeurs de devises du Burkina Faso. C’est du reste le Burkina qui est premier producteur de coton en Afrique subsaharienne.

Serge Maurille (correspondant à Bobo- Dioulasso)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé