Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

La Coalition des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina Faso (CSSAC-BF), lors  d’une conférence de presse tenue ce jeudi 31 mai à Ouagadougou, a interpellé les autorités sur les problèmes que rencontrent les acteurs des Petites et moyennes entreprises (PME) et celles des industries afin qu’elles trouvent des solutions idoines.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a lancé la campagne agricole humide 2018-2019, dans le village de Tiakané, dans la province du Nahouri, région du Centre Sud, sur le thème :« Renforcement de la veille face aux attaques parasitaires pour une réduction des pertes de productions agricole ». Pour cette année, le gouvernement a mobilisé 16 milliards de FCFA pour accompagner les producteurs.

Selon une dépêche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB) Les syndicats du ministère en charge de l’Economie ont annoncé samedi, la tenue du lundi 28 mai au vendredi 1er juin, de sit-in pour exiger la levée «des sanctions abusives et autocratiques», prises à leur encontre après une grève.

L’administration douanière a toujours été sollicitée pour collecter de façon optimale, les recettes au profit du budget de l’Etat. Cette année 2018 ne fait pas l’exception. En effet, les objectifs de recettes assignés à la direction générale des douanes sont de l’ordre de 694,93 milliards de francs CFA, soit une progression de 15,13% par rapport aux prévisions de 2017. Pour lutter contre la fraude et atteindre ces objectifs, la douane a pris des mesures pour renforcer ses contrôles. Des mesures qui ont été révélées à la presse par Adama Sawadogo, le directeur général des douanes, le 18 mai 2018 à Ouagadougou.

Dans ce communiqué de presse parvenu à Fasozine, l’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina fait le point de l’avancée des étapes du processus entrant dans le cadre de l’opérationnalisation du second compact que bénéficie le Burkina Faso. Un travail de la partie burkinabè qui serait « bien apprécié par le Millenium Challenge Corporation. 

« Se connecter, partager, prospérer ». Voici en résumé ce que le groupe Ecobank offre comme solution à ses clients, et qui est contenu dans le concept « Emerald Business club » ou encore « le club d’affaire Emeraude ». Cela s’adresse en particulier aux Petites et moyennes entreprises (PME). A travers cette disposition, la banque panafricaine veut accompagner davantage ses partenaires, afin de permettre à ses derniers de prospérer dans leurs activités respectives.

Les Premiers ministres malien, burkinabè et ivoirien ont procédé  ce lundi 14 mai 2018 à Sikasso au Mali, au lancement du projet de Zone économique spéciale (ZES) entre les régions de Sikasso (Mali), Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) et Korhogo (Côte d’Ivoire). 

Soucieuse de défendre les droits légitimes des femmes et les aider à tirer profit des ressources minières dans le respect de leurs droits socio-économiques et des intérêts de l’État, l’Association des femmes du secteur minier du Burkina (Afemib) a organisé ce vendredi 11 mai 2018 une conférence de presse. Cette rencontre avec les hommes de médias marque le lancement de plaidoyer pour la prise en compte de la dimension genre dans la gestion du fonds minier de développement local.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a publié son rapport  d’audit afin d’évaluer le niveau de qualité délivré par les opérateurs de téléphonies mobiles légalement installés au Burkina Faso. Les conclusions de ce rapport indiquent que c’est l’opérateur Onatel SA qui offre les meilleures performances à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Ouahigouya.

Le Premier Ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu dans l’après-midi du 8 mai 2018 à Ouagadougou, le ministre malien de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. Il était porteur d’un message de son Premier ministre à l’endroit du chef de gouvernement burkinabè. Ce déplacement s’effectue dans le cadre du lancement de la zone économique spéciale couvrant le Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Dans le souci d’améliorer constamment la qualité de son service clientèle, CGE Immobilier ouvre officiellement son agence principale à Ouagadougou. La cérémonie qui acte cette volonté du «leader du développement immobilier au Burkina» de se rapprocher davantage de sa clientèle s’est déroulée le 4 mai 2018 en présence du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet et du Maire de la commune de Ouagadougou.

Le Syndicat des travailleurs de la géologie des mines et des hydrocarbures (Syntragmih) est sorti de son silence ce mercredi 25 avril 2018. Les travailleurs de certaines mines et des hydrocarbures réclament l’application des heures supplémentaires dans les mines de Semafo à Wona et celle de Bissa Gold à Sabcé.