Aujourd'hui,
URGENT
Crise à l’UPC: Zéphirin Diabré invite les militants au calme
Justice militaire : le commissaire du gouvernement a fait appel de la liberté provisoire accordée à Djibril Bassolé.
Côte d’Ivoire: Tiken Jah Fakoly envisage de rendre visite aux prisonniers politiques. 
Catalogne : le président régional, Carles Puigdemont, opte pour un dialogue avec Madrid.
Kenya:  l'opposant Raila Odinga annonce son retrait de la présidentielle du 26 octobre.
Economie:  l’ex footballeur français Lilian Thuram rejoint le camp des activistes anti-franc CFA.
Culture: Alassane Ouango installé en tant que nouveau directeur général du Musée national.
Mondial 2018: Le Burkina battu par l’Afrique du Sud (1-3).
Putsch manqué de sep: L'audience de confirmation des charges des 107 inculpés renvoyée au 25 octobre
Politique nationale: Saran Sérémé quitte la présidence du PDC

La date du 16 mars 2017, marque le lancement officiel du groupe Orange au Burkina Faso. Cette implantation sur le sol burkinabè intervient pratiquement une année après avoir racheté Airtel. Dans la foulée de ce lancement, la société a procédé à l’inauguration de son Shop principal.

Les responsables de Orange avec le Premier ministre

Orange, l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, a lancé sa marque au Burkina Faso ce jeudi 16 mars 2017. A l’occasion, Bruno Mettling, Président directeur général du groupe Orange Afrique et Moyen Orient et sa suite, ont été reçus par la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Fatimata Ouattara et par le Premier ministre du Burkina Faso, Paul Kaba Thiéba. Avec ces personnalités, la délégation échangé sur les perspectives de Orange Burkina pour notre pays.

Le groupe Orange a procédé ce jeudi 16 mars 2017 à Ouagadougou au lancement officiel de sa marque au Burkina Faso. Près d’une année après avoir racheté Airtel Burkina, Orange est désormais implanté au «Pays des Hommes intègres». Avec de solides ambitions: occuper la première place en matière de téléphonie mobile et ses services connexes.

La 9e session du Cadre de concertation Tripartite (CCT) s’est tenue le mardi 14 mars 2017 dans la salle de réunion de la Direction Générale de la Coopération.

Pour obtenir des prix consensuels qui prennent en compte les intérêts des consommateurs sans pour autant nuire à ceux des opérateurs économiques, le gouvernement burkinabè a mis en place un Cadre de concertation tripartite (CCT) depuis juin 2011. Sa mission essentielle : proposer les prix pour les produits de grande consommation et faire des recommandations sur l’organisation de la production et de la consommation. Neuvième du genre, la session ordinaire du CCT qui se tient ce mardi 14 mars 2017 à Ouagadougou aura pour résultat essentiel, de faire des propositions aux problèmes de la vie chère.

Selon ses promoteurs la Fibo a atteint sa maturité (Ph. SM)

La 6e édition de la foire internationale de Bobo-Dioulasso (Fibo) aura lieu du 25 mars au 1er avril prochain sous le thème : « Industries agroalimentaires et professionnalisation des acteurs pour une Afrique émergente ». L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse le mardi 14 mars 2017 par les promoteurs. Une semaine durant, les acteurs de la filière agroalimentaire des pays de l’Uemoa et de la Cedeao se rencontreront donc sur le site de la Semaine nationale de la culture (SNC) pour la promotion de leurs produits et des échanges entre professionnels du secteur.

Du 6 février au 13 mars 2017, soit environ un mois et dix jours, le Syndicat national des agents des finances (Synafi) a entrepris une lutte (sit-in suivi de grève) pour la satisfaction de sa plateforme revendicative minimale. Ce mardi 14 mars 2017, les grévistes ont décidé de suspendre leur mouvement pour, disent-ils, amoindrir les conséquences engendrées par cette lutte vis-à-vis des populations.

A l'occasion de sa visite au Burkina Faso en marge de la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco 2017), Stefano Manservisi, Directeur général pour la Coopération internationale et le développement de la commission européenne, a signé un accord de financement sous forme d’appui budgétaire au gouvernement du Burkina.   C’était à l’occasion d’une audience que lui a accordé le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba le 27 février 2017.

Le prix du pain subit une hausse ce 1er mars 2017 au Burkina Faso. Les boulangers expliquent que cette augmentation leur permettra de faire face à de nouvelles charges.

Bambou Bihoun, le nouveau président élu de l’UNPCB. (PHOTO SM)

Après une longue crise qui a duré trois ans, l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) a finalement trouvé l’homme censé faire le consensus : Bambou Bihoun.C andidat unique, Il a été élu par acclamation lors de l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu les 27 et 28 février 2017 à Bobo-Dioulasso.

Le Bénin, la Guinée et le Niger profiteront de manière significative du soutien au développement du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), suite à la décision de son conseil d'administration d'y ouvrir des bureaux afin d'y renforcer sa présence opérationnelle et sa visibilité et de répondre efficacement aux besoins de ces trois pays.

Le Comité interprofessionnel du riz du Burkina (CIR-B) était face aux médias le mercredi 22 février 2017 à Ouagadougou. L’objet de cette rencontre avec les hommes des médias était d’inviter les populations à consommer le riz «made in Burkina».