Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

En vue de consolider la dynamique de promotion de la chaîne de valeurs des légumineuses, le Burkina Faso organise une Journée des légumineuses (JL) le lundi 19 février prochain à Koumbané dans la province du Yatenga, région du Nord. A une semaine de l’évènement, le comité national d’organisation de cette journée était face à la presse ce lundi 12 février pour donner les grandes articulations de la cérémonie.

Ceci est une déclaration du collectif syndical de la Confédération générale de travail du Burkina (CGTB) relative à la question de l’Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (IUTS). Le collectif que dirige, Bassolma Bazié se prononce sur la question suite aux nouvelles mesures décidées par le gouvernement dans la loi de finance 2018 et dans le nouveau code général des impôts.

la maquette de l’aéroport

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présidé ce vendredi 9 février 2018 à la Primature le conseil d'orientation de la Maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin (MOAD) afin d’examiner l'état d'évolution du projet. Il s’est agi de dresser le bilan de l'exécution des travaux et d'envisager des perspectives.

Dans le cadre de  ses activités, l'Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AJM-BF) a effectué une visite sur le site d’exploitation de la mine d’or d’Essakane gérée par la société Iam Gold. Les participants à cette excursion ont pu toucher du doigt les réalités de fonctionnement d’une société minière en pleine exploitation.

Une vue des paricpants.

Yaoundé accueille du 30 janvier au 1er février, un forum sur la fraude et la corruption dans les mines en Afrique francophone. Organisé par le PASIE (Projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne), en partenariat avec les services de contrôle supérieur de l’Etat du Cameroun, le CREFIATF et  COWATERSOGEMA, ce forum vise à outiller les instituts de contrôle  (cours des comptes, société civil, acteurs étatiques œuvrant dans la lutte contre la fraude, médias, …) à mieux lutter le phénomène.

Le Conseil national de la Transition (CNT) a adopté en novembre 2015 une nouvelle loi portant règlementation de la publicité au Burkina Faso. Le gouvernement a acté cette nouvelle disposition à travers la prise du décret d’application de la loi le 12 juin 2017. Ledit décret a donné un délai d’une année aux acteurs pour qu’ils se conforment à la loi. Pour les Publicitaires associés, organisation faîtière des publicitaires, qui ont rencontré la presse ce jeudi 25 janvier 2018 à Ouagadougou, l’application effective du nouveau code de la publicité va assainir le milieu de la communication et de la publicité au Burkina.

Tyfa Fatimata Konaté est résolument engagée dans la promotion de l’entreprenariat féminin. L’association «Elles entreprennent» dont elle est l’initiatrice, se veut une véritable tribune d’expression pour jeunes femmes entrepreneures. C’est donc dans cette dynamique qu’elle a mis sur le marché, «Mes idées», un guide sur l’entrepreneuriat. Le lancement de l’ouvrage a lieu le samedi 20 janvier 2018 à la maison de l’entreprise de Ouagadougou.

Le Burkina Faso s’est doté en décembre 2017 d’un nouveau code général des impôts, riche de 821 articles. C’est dans le but de diffuser cet outil essentiel dans la fiscalité d’un pays que la direction générale des impôts (DGI) a mis sa vulgarisation au centre de la 4e édition de sa rentrée fiscale tenue ce lundi 15 janvier 2018 à Ouagadougou. « Le code général des impôts, un outil pour une meilleure mobilisation des ressources »est le thème de la présente rentrée. 

Du 16 au 17 janvier 2018, se tiendra à Ouagadougou une conférence internationale avec pour thème «gouvernance, démocratie et affaires». Elle est organisée conjointement par le gouvernement burkinabè, à travers le ministère en charge des Affaires étrangères, la Chambre de commerce du Burkina, la Chambre de commerce américaine et une organisation de la société civile américaine.  Cette conférence est née de la volonté du président du Faso lors de son séjour en septembre dernier au «Burkina day» à New York. Le chef de la diplomatie burkinabè Alpha Barry, a rencontré la presse ce lundi 15 janvier 2018 afin de décliner les grandes lignes de cette rencontre. 

Photo: J-N. Woumo

La Sofitex (Société burkinabè des fibres textiles) a signé ce vendredi 12 janvier 2018 à Paris, au siège de l’ambassade du Burkina Faso, une convention de financement avec un pool de banques internationales constitué de la Société Générale, de la Société Financière Internationale et de BNP Paribas.

Dans le cadre de la 19ème édition de la masse commune de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) qui se déroule cette année au Burkina Faso, les sociétés des loteries et Pari mutuel urbain (PMU) des pays membres de l’Uemoa, ensemble mais dans la main, ont offert une infrastructure éducative à la commune rurale de Sandogo dans la province du Kourwéogo. D’une valeur de plus de 61 millions de F Cfa, ce joyau est un soulagement pour les élèves qui avant, devraient parcourir au moins 25 kilomètres pour trouver un collège. Ce geste des pays des loteries de l’Uemoa vient consolider une fois de plus l’intégration sous régionale. La cérémonie inaugurale a eu lieu le mercredi 10 janvier 2018 dans ladite commune.

Après le Benin, le Burkina Faso abrite cette année la 19ème édition du tirage de la Masse commune Uemoa des loteries. Ce lundi 8 janvier 2018 à Ouagadougou, en présence des différents directeurs généraux des loteries nationales des pays membres, a eu lieu la cérémonie d’ouverture des travaux de cette édition. Elle a été présidée par le ministre délégué chargé du budget, Edith Clémence Yaka, représentante du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé