Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

©Dr

La fermeture de la mine d’Inata plus qu'un drame social, est « une grosse perte pour le Burkina », selon Elie Kaboré, journaliste à l’Economiste du Faso. En effet, située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum, la mine d'Inata traverse une crise qui a conduit à la cessation de ses activités avec en prime la situation sécuritaire délétère dans la région du Sahel. Pour le journaliste que nous avons rencontré le mardi 5 novembre 2019, « la reprise des activités de la mine d'Inata peut réduire un tant soit peu le chômage et redémarrer les opportunités d’affaires ».

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu ce mardi 5 novembre 2019 en fin de matinée, une équipe du Fonds monétaire international (FMI). Celle-ci est venue faire au Chef du Gouvernement, le point de la troisième revue du programme économique et financier du Burkina Faso. A l’issue de l’audience, le chef de mission du FMI pour le Burkina Faso, Calixte Ahokpossi, a révélé que notre pays a enregistré une performance satisfaisante sur ce programme et présente de bonnes perspectives pour l’année prochaine.

Ceci est une déclaration d’un groupe de personnes qui militent pour la reprise des activités de la mine d’or d’Inata dans la province du Soum/Région du Sahel.

Monrovia, la capitale du Liberia, s’apprête à abriter, du 28 au 30 novembre 2019, la conférence-exposition internationale sur les mines, l’énergie et le pétrole «Semica Liberia». Organisé par le ministère des Mines et de l’Énergie de la République du Libéria, en association avec Semica Inc., Burkina Faso, l’évènement se tient sous le thème «Investir dans les opportunités africaines dans les secteurs des mines, de l’énergie et du pétrole».

Le mercredi 30 octobre 2019, Monsieur Xu Fei, Chargé d’Affaire de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso a participé à la cérémonie de clôture de la formation du « Projet Mil » au Programme de coopération agricole Burkina Faso / République populaire de Chine (PCA-BF/RPC) en présence du Directeur Général des Productions agricoles du Ministère de l’Agriculture.

©Mouhamadou Birom Seck / CICR

Le collectif des ex-employés de la Société des mine de Belahourou (SMB) sont mécontent. Lors d'une Assemblée générale le mardi 12 novembre dernierà Ouagadougou, ils ont fait cas de la situation dans laquelle ils vivent depuis 30 mois suite à l'arrêt de l'activité de la mine. Suite à cette AG, les travailleurs de ladite mine ont adressé une correspondance à leur ministre de tutelle.

Ceci est la chronique du gouvernement sur les retombées socio-économiques du secteur minier pour le pays.

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) organise du 21 au 25 octobre 2019 à Koudougou, une formation sur la commande publique au profit de ses directeurs centraux, ses Chefs d'agence et chargés de projets des 13 régions du Burkina. Ceci pour se conformer aux exigences de l'Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP).

A peine une année (6 novembre 2018 sortie du premier sac de ciment) d'activité dans le secteur de la cimenterie au Burkina Faso que Cimasso rafle déjà des prix. En effet, à l'occasion de la 29e édition des Journées nationales de la qualité (JNQ) qui s'est tenu à Bobo-Dioulasso du 15 au 18 Octobre 2019, la jeune entreprise est en phase du thème «Faire de la culture qualité, le levier de la transformation structurelle de notre économie» de ces journées en remportant plusieurs prix. Notamment, le prix de la catégorie A maîtrise de la qualité qui récompense la meilleure unité qui maîtrise la qualité de ses produits.

©JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Le prix Nobel d'économie a été attribué ce lundi 14 octobre 2019 à la Française Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté.

Image d'illustration

Le ministre burkinabè en charge du commerce, Harouna Kaboré a livré ce lundi 7 octobre 2019 le message du président du Faso, à l'occasion de la réunion spéciale de haut niveau dédiée au lancement public de la Journée mondiale du coton qui se tient à Genève en Suisse. Il a rappelé que malgré les obstacles, le coton demeure le premier produit agricole d'exportation du Burkina. Aussi il a plaidé pour l’institutionnalisation de la commémoration de la Journée Mondiale du Coton le 7 octobre de chaque année.

La sixième éditions du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est achevée dans la traditionnelle soirée de gala au cours de laquelle des prix ont été remis des prix récompensent des personnalités de premier plan qui, par leurs actions quotidiennes dans leurs domaines d’intervention respectifs, tracent les sillons du développement et amènent les autres à changer leur regard sur le continent africain. Voici le palmarès.