Aujourd'hui,
URGENT
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)
Ouaga: Des étudiants ont manifesté ce vendredi 19 mai devant le palais de justice pour exiger la lumière sur l’assassinat de Dabo Boukari
New York : la communauté burkinabè à nouveau dans la rue ce samedi 20 mai pour dénoncer l'agression de Souleymane Porgo et Faride Guiré.
Nobéré: six personnes tuées jeudi soir et 14 autres blessées dans un accident impliquant un minibus et un camion.
Mali : deux soldats burkinabè blessés lundi dans une nouvelle attaque du super camp de la Minusma à Tombouctou (Radio Oméga).

Le prix du pain subit une hausse ce 1er mars 2017 au Burkina Faso. Les boulangers expliquent que cette augmentation leur permettra de faire face à de nouvelles charges.

Bambou Bihoun, le nouveau président élu de l’UNPCB. (PHOTO SM)

Après une longue crise qui a duré trois ans, l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) a finalement trouvé l’homme censé faire le consensus : Bambou Bihoun.C andidat unique, Il a été élu par acclamation lors de l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu les 27 et 28 février 2017 à Bobo-Dioulasso.

Le Bénin, la Guinée et le Niger profiteront de manière significative du soutien au développement du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), suite à la décision de son conseil d'administration d'y ouvrir des bureaux afin d'y renforcer sa présence opérationnelle et sa visibilité et de répondre efficacement aux besoins de ces trois pays.

Le Comité interprofessionnel du riz du Burkina (CIR-B) était face aux médias le mercredi 22 février 2017 à Ouagadougou. L’objet de cette rencontre avec les hommes des médias était d’inviter les populations à consommer le riz «made in Burkina».

Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) a tenu, on s’en souvient, du 19 au 21 janvier dernier à Ouagadougou, la première édition de ses journées portes ouvertes (JPO) sous le thème  « le FONER au service de l’éducation et de la recherche : communiquer pour mieux servir». Il s’agissait, à travers cette activité, de renforcer la communication interactive afin de répondre efficacement aux besoins d’informations des étudiants et des partenaires.

Dans la perspective de renforcement des moyens de lutte contre la fraude fiscale, le gouvernement Burkinabè a institué l’obligation d’utiliser des factures normalisées dans le cadre des transactions commerciales. Attendue depuis un bout de temps, cette facture normalisée a été lancée ce mardi 21 février 2017 par la Direction générale des impôts (DGI).

L’association «Les Amis de la République populaire de Chine au Burkina Faso» était face aux médias le samedi 18 février 2017 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence de presse, était d’une part de présenter l’association. Et d’autre part, faire un plaidoyer pour l’établissement de relations entre le Burkina et la République de Chine.

En raison de leur essor démographique, les villes africaines sont vouées à jouer un rôle capital dans la croissance de leurs pays, souligne un nouveau rapport de la Banque mondiale paru le 9 février 2017. Afin d’accélérer la croissance économique, de créer des emplois et d’améliorer la compétitivité des villes, ledit rapport indique qu’ « il est indispensable d’améliorer la vie des citadins et des entreprises en investissant vigoureusement dans les infrastructures et en réformant les marchés fonciers ». Voir l’intégralité du rapport… 

« Les reformes dans les secteurs de l’énergie et des mines : quels enjeux dans l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES) ». C’est sous ce thème que s’est penché les agents et les cadres du ministère de l’Energie, des mines et des carrières au cours de leur premier Casem de l’année 2017.

Partout sur le continent africain, des intellectuels, hommes et femmes de différents domaines d’expertise et d’activité ont publiquement manifesté leur « ras-le-bol » face à l’instauration par la France, depuis plus d’un demi-siècle, d’une monnaie qui n’a que pour but d’ « asservir » le peuple africain. Ainsi, sous le slogan de lutte et de mobilisation « Front Anti-FCFA », plusieurs organisations et mouvements de la société civile ont manifesté le 11 février 2017 dans plusieurs pays et villes du continent et dans le monde. Parmi ces organisations, le mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR) du Burkina, dirigé par Hervé Ouattara et membre de l’Urgence Panafricaniste (UR-Panaf).

L’ambassadeur du Japon au Burkina, Masato Futaishi a procédé ce vendredi 10 février 2017 à Ouagadougou à la signature d’un contrat de don en faveur de l’association Belwet dirigé par le Larlé Naaba Tigré.  Cette assistance financière de plus de 46 millions de francs CFA est destinée à l’exécution du projet de construction d’un centre de formation et de promotion agro-sylvo-pastorale dans la commune rurale de Dapélogo pour les jeunes vivant en milieu rural initié par ladite association.

Au cours de l’année 2016 et conformément à ses missions, la Direction Générale du Contrôle économique et de la Répression des Fraudes (DGCRF) du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’artisanat a contrôlé  11 087 magasins et autres infrastructures de commerce sur tout le territoire national.