Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

Image d'illustration

Le ministre burkinabè en charge du commerce, Harouna Kaboré a livré ce lundi 7 octobre 2019 le message du président du Faso, à l'occasion de la réunion spéciale de haut niveau dédiée au lancement public de la Journée mondiale du coton qui se tient à Genève en Suisse. Il a rappelé que malgré les obstacles, le coton demeure le premier produit agricole d'exportation du Burkina. Aussi il a plaidé pour l’institutionnalisation de la commémoration de la Journée Mondiale du Coton le 7 octobre de chaque année.

La sixième éditions du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est achevée dans la traditionnelle soirée de gala au cours de laquelle des prix ont été remis des prix récompensent des personnalités de premier plan qui, par leurs actions quotidiennes dans leurs domaines d’intervention respectifs, tracent les sillons du développement et amènent les autres à changer leur regard sur le continent africain. Voici le palmarès. 

La 6e édition du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est tenue ce samedi 5 octobre 2019 à Bruxelles. Les communications inaugurales et trois panels ont rythmé la journée qui s’est achevée par une annonce faite par le fondateur, Thierry Hot: la prochaine édition se tiendra du 2 au 4 octobre 2019 à Niamey, au Niger. 

La sixième édition du Rebranding Africa Forum s'est ouverte ce vendredi 4 octobre 2019 à Bruxelles par un networking business cocktail. A ce rendez-vous empreint de convivialité, les participants ainsi lève un verre à la réussite de cette édition consacrée à des échanges sur les enjeux socioéconomiques de l'exploitation des mines en Afrique. Ils ont également échangé avec les officiels burkinabè sur les avantages à investir au Burkina Faso. 

Enjeux socio-économiques de l’exploitation minière en Afrique, tel est le thème de la sixième édition du Rebranding Africa Forum qui se tiendra les 4 et 5 octobre 2019 à Bruxelles. Une thématique d’autant plus indiquée que l’explosion de la demande en matières premières minérales des pays émergents crée une situation sans précédent, qui se traduit par une tension sur les approvisionnements et une forte augmentation des cours des métaux, lesquels ont triplé, en moyenne, depuis 2002.

Photo de famille des participants

La CRRH-UEMOA a organisé avec l’appui de la Banque Mondiale, une conférence régionale sur «Les Politiques de Promotion de l’Habitat et la Croissance Economique», les 30 septembre et 1er octobre 2019, à l’hôtel du 2 février à Lomé au Togo.

La Semaine des activités minières de l'Afrique de l'Ouest ( SAMAO) se veut un espace de rencontre des professionnels du secteur minier et de valorisation des potentialités géologiques et minières du continent africain. La 4è édition s'est tenue du 26 au 28 septembre 2019 à Ouagadougou. Plusieurs activités y sont menées dans ce sens à chaque édition dont l'exposition qui est la plus convoitée. Citland International est à sa 4e participation à la SAMAO et l'entreprise trouve en ce rendez-vous, un cadre incontournable pour la promotion des activités minières en Afrique.

«Élaboration d’une politique économique pour un développement endogène du Burkina Faso : choix et appropriation des objectifs finaux, intermédiaires et opérationnels et des instruments pour une implémentation à même de créer une croissance inclusive et des emplois durables dans un contexte sécuritaire difficile et d’une cohésion sociale mise à dure épreuve». C'est sous ce thème que se tient ce symposium sur le renouveau économique depuis ce 1er octobre 2019 à Ouagadougou.

Citoyen du Renouveau, une organisation de la société civile, organisera le 1er octobre prochain à Ouagadougou, un symposium sur le renouveau économique. Cette rencontre qui réunira des experts nationaux et spécialistes internationaux du développement a pour objectif d’élaborer un cadre de référence d’une politique économique endogène à l’attention de ceux à qui il appartient d’élaborer les politiques publiques. Dans cette optique, le comité d’organisation était face à la presse le jeudi 26 septembre 2019.

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a tenu la 114e  réunion de son Conseil d'administration ce mercredi 25 septembre 2019 à Ouagadougou en présence de Norbert Toé, Vice-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). A l’issue de cette session, 7 nouvelles opérations ont été approuvées pour un montant total de plus de 79 milliards de FCFA.

©Dr

Ceci est un communiqué de presse de la Banque mondiale portant sur son rapport consacré à l’importance de l’innovation et de la technologie agricole dans la réduction contre pauvreté.

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé la 2eme session de l’année 2019 du Comité de pilotage du Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé (CODESP) ce lundi 16 septembre 2019. A l’issue de cette séance de travail, des résolutions ont été prises, notamment l’opérationnalisation du Fonds minier de développement local dès ce mois de septembre. Sur 45 résolutions prises lors de la première session du Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé, 43 sont à un niveau satisfaisant de mise en œuvre.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé