Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

Le mercredi 30 octobre 2019, Monsieur Xu Fei, Chargé d’Affaire de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso a participé à la cérémonie de clôture de la formation du « Projet Mil » au Programme de coopération agricole Burkina Faso / République populaire de Chine (PCA-BF/RPC) en présence du Directeur Général des Productions agricoles du Ministère de l’Agriculture.

©Mouhamadou Birom Seck / CICR

Le collectif des ex-employés de la Société des mine de Belahourou (SMB) sont mécontent. Lors d'une Assemblée générale le mardi 12 novembre dernierà Ouagadougou, ils ont fait cas de la situation dans laquelle ils vivent depuis 30 mois suite à l'arrêt de l'activité de la mine. Suite à cette AG, les travailleurs de ladite mine ont adressé une correspondance à leur ministre de tutelle.

Ceci est la chronique du gouvernement sur les retombées socio-économiques du secteur minier pour le pays.

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) organise du 21 au 25 octobre 2019 à Koudougou, une formation sur la commande publique au profit de ses directeurs centraux, ses Chefs d'agence et chargés de projets des 13 régions du Burkina. Ceci pour se conformer aux exigences de l'Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP).

A peine une année (6 novembre 2018 sortie du premier sac de ciment) d'activité dans le secteur de la cimenterie au Burkina Faso que Cimasso rafle déjà des prix. En effet, à l'occasion de la 29e édition des Journées nationales de la qualité (JNQ) qui s'est tenu à Bobo-Dioulasso du 15 au 18 Octobre 2019, la jeune entreprise est en phase du thème «Faire de la culture qualité, le levier de la transformation structurelle de notre économie» de ces journées en remportant plusieurs prix. Notamment, le prix de la catégorie A maîtrise de la qualité qui récompense la meilleure unité qui maîtrise la qualité de ses produits.

©JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Le prix Nobel d'économie a été attribué ce lundi 14 octobre 2019 à la Française Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté.

Image d'illustration

Le ministre burkinabè en charge du commerce, Harouna Kaboré a livré ce lundi 7 octobre 2019 le message du président du Faso, à l'occasion de la réunion spéciale de haut niveau dédiée au lancement public de la Journée mondiale du coton qui se tient à Genève en Suisse. Il a rappelé que malgré les obstacles, le coton demeure le premier produit agricole d'exportation du Burkina. Aussi il a plaidé pour l’institutionnalisation de la commémoration de la Journée Mondiale du Coton le 7 octobre de chaque année.

La sixième éditions du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est achevée dans la traditionnelle soirée de gala au cours de laquelle des prix ont été remis des prix récompensent des personnalités de premier plan qui, par leurs actions quotidiennes dans leurs domaines d’intervention respectifs, tracent les sillons du développement et amènent les autres à changer leur regard sur le continent africain. Voici le palmarès. 

La 6e édition du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est tenue ce samedi 5 octobre 2019 à Bruxelles. Les communications inaugurales et trois panels ont rythmé la journée qui s’est achevée par une annonce faite par le fondateur, Thierry Hot: la prochaine édition se tiendra du 2 au 4 octobre 2019 à Niamey, au Niger. 

La sixième édition du Rebranding Africa Forum s'est ouverte ce vendredi 4 octobre 2019 à Bruxelles par un networking business cocktail. A ce rendez-vous empreint de convivialité, les participants ainsi lève un verre à la réussite de cette édition consacrée à des échanges sur les enjeux socioéconomiques de l'exploitation des mines en Afrique. Ils ont également échangé avec les officiels burkinabè sur les avantages à investir au Burkina Faso. 

Enjeux socio-économiques de l’exploitation minière en Afrique, tel est le thème de la sixième édition du Rebranding Africa Forum qui se tiendra les 4 et 5 octobre 2019 à Bruxelles. Une thématique d’autant plus indiquée que l’explosion de la demande en matières premières minérales des pays émergents crée une situation sans précédent, qui se traduit par une tension sur les approvisionnements et une forte augmentation des cours des métaux, lesquels ont triplé, en moyenne, depuis 2002.

Photo de famille des participants

La CRRH-UEMOA a organisé avec l’appui de la Banque Mondiale, une conférence régionale sur «Les Politiques de Promotion de l’Habitat et la Croissance Economique», les 30 septembre et 1er octobre 2019, à l’hôtel du 2 février à Lomé au Togo.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé