Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

Le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Monsieur Salifou Ouédraogo, a procédé ce vendredi 22 mai 2020, à Boussouma dans la commune rurale de Koubri, région du Centre, au lancement officiel de la campagne agricole humide 2020-2021.

Le projet de loi qui entérine la fin du franc CFA a été adopté mercredi en Conseil des ministres, un texte «très attendu» par les pays de l'Union monétaire ouest-africaine, a annoncé la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

A cause de la pandémie de covid-19, qui a obligé la plupart des compagnies aériennes à clouer leur flotte au sol, Air Burkina traverse une zone de turbulence. Conséquence, son personnel est mis en chômage technique partiel à partir du 15 mai pour une période de trois mois. 

Le prix du carburant à la pompe va baisser au Burkina Faso à partir du 16 mai 2020, selon un communiqué du ministère en charge du Commerce publié ce 14 mai. 

Le patronat bu Burkina Faso s’alarme, dans la déclaration qui suit, de a situation dans laquelle se trouve le pays depuis 2015. Situation marquée par une insécurité, un front social en ébullition et maintenant, la pandémie de coronavirus. Les fermetures d’entreprises, des chômages techniques, augurent des perspectives sombres pour l’avenir de notre pays, assurent-ils. 

La Banque mondiale a approuvé jeudi 30 avril 2020 un financement de 21,15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* dont la moitié en don et l’autre moitié en crédit pour soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. 

La session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur le covid-19 a clos ses travaux en début d’après-midi.

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé un décaissement de 115,3 millions de dollars en faveur du Burkina Faso pour faire face à la pandémie de Covid-19.  

Le Fonds monétaire international (FMI) va verser une aide d'urgence à 25 pays dont 19 africains pour leur permettre d'alléger leur dette et de mieux faire face à l'impact de la pandémie de Covid-19, selon une annonce faite lundi 13 avril 2020 par l’institution.

Coronavirus: Orange Burkina offre gracieusement 100 mégas, 100 SMS et 5 minutes d’appel par jour durant la période du couvre-feu. Et bien d'autres cadeaux. 

Après s'être assurée d'un avantage dans sa lutte globale contre le nouveau coronavirus sur son propre territoire, la Chine se repositionne prudemment contre les retombées économiques de l'épidémie déjà déclarée comme pandémie.

Le Directeur général des opérations du Groupe de la Banque mondiale, Alex Van Trotsenburg séjourne depuis quelques jours au Burkina Faso. Ce mardi 18 février 2020, il a eu un entretien avec le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, suivi d’une séance de travail. A l’issue des échanges, la bonne nouvelle annoncée par la Banque Mondiale est l’augmentation de ses appuis à certains pays de la sous-région confrontés au terrorisme, dont le Burkina Faso.