Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

Le gouvernement burkinabè va introduire une loi de finance rectificative portant sur le budget exercice 2018. Ce réajustement budgétaire selon les explications de l’exécutif est « lié aux difficultés d’exécution du budget au premier semestre liées notamment aux attaques terroristes et aux mouvements sociaux dans certains départements ministériels comme l’éducation, la santé ou les finances ».

Lancé en 2017 par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF) qui  prendra fin en 2019 se poursuit cette année. Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 10 octobre 2018 à Ouagadougou, le comité en charge de ce programme a fait une énumération des innovations de cette seconde phase du projet dont l’enveloppe financière est estimée à 4,5 milliards de FCFA.

Ce vendredi 5 octobre 2018, les présidents burkinabè et ghanéen, Roch Marc Christian Kaboré et Nana Akufo-Addo ont actionné la mise en service de la ligne d’interconnexion électrique Bolgatanga (Ghana) et Ouagadougou. Ce lancement est intervenu à la centrale solaire de Zagtouli. La ligne d'interconnexion 225 kV entre les deux pays (188Km) est fonctionnelle depuis juin 2018.

L’Innovation Time est l’un des temps forts du Rebranding Africa Forum (RAF). Il vise à mettre en valeur et à récompenser les solutions innovantes d’un entrepreneur africain. A l’occasion de cette 5ème édition du RAF tenue les 5 et 6 octobre 2018 à Ouagadougou, trois nominés étaient en lice avec des projets novateurs. Ceci est un communiqué de presse du RAF.

Le Rebranding Africa Forum 2018 ouvert le vendredi 5 octobre a refermé ses portes ce  samedi 6 octobre 2018 à Ouagadougou par la soirée gala des Rebranding Africa Award. Prestations musicales, allocutions des officiels et remise de trophées ont ponctué cette cérémonie de clôture. Cette 5e édition, première du genre en terre africaine, était placé sous le thème: «Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique».

Ouagadougou accueille, les 5 et 6 octobre, la cinquième édition du Rebranding Africa Forum (RAF), placée sous le thème «Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique». Une première, puisque ce rendez-vous, né en 2014, s’était jusque-là tenu dans la capitale européenne pour fédérer les énergies africaines en vue de soigner l’image du continent. A l’occasion de cette première édition en terre africaine, la journée du vendredi 5 octobre a été consacrée à trois panels. Notamment «L’économie verte en Afrique : état des lieux, enjeux et défis» ; «Financer la transition écologique : modalités et perspectives»  et «Investir dans l’économie écologique en Afrique : opportunités et secteurs clés.»

Ceci est un communiqué de presse de la Délégation de l'Union Européenne au Burkina Faso portant sur l'inauguration ce vendredi 5 octobre 2018 de l'interconnexion électrique de 225 Kv entre le Ghana et le Burkina Faso.

Du 23 au 25 octobre prochain, se tiendra à Ouagadougou la 4e édition des Journées nationales de la logistique (JNL). Activité organisée au profit du monde du transport-logistique, les JNL sont une tribune par excellence en vue d’améliorer la compétitivité du conteneur à l’endroit des acteurs économiques. « Compétitivité du conteneur sur la desserte de l’hinterland ouest africain », constitue le thème autour duquel seront menés les travaux durant cette rencontre. 

La 5e édition du Rebranding Africa Forum a ouvert ses portes ce vendredi 5 octobre 2018 à Ouagadougou et ce jusqu'au 6 octobre. «Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique», c’est sous ce thème que les participants échangeront. Le cérémonial d’ouverture a connu la présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et de son homologue ghanéen, Nana Akufo Addo. 

Pour sa grande première en Afrique, le Rebranding Africa Forum, premier forum économique africain créé en Belgique, a choisi de réunir à Ouagadougou un gratin politico-économique autour du thème: «Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique.» Un thème qui parle beaucoup aux Burkinabè. 

Dans son dernier rapport, la Banque Mondiale, à travers son programme Africa’s Pulse, prévoyait un redressement de la croissance de l’Afrique subsaharienne. Si ces projections se sont avérées justes, force est de constater que « les économies d’Afrique subsaharienne continuent de se redresser (…) mais à un rythme plus lent que prévu ». Cette conclusion est issue de la 18e édition du rapport semestriel de l’institution financière mondiale, rendu public ce mercredi 3 octobre 2018. 

La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA), la Commission de l’UEMOA, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque Mondiale ont officiellement lancé, ce jeudi 20 septembre 2018 à l’hôtel Ivoire à Abidjan, le Projet régional Banque Mondiale/UEMOA pour la Promotion du Financement de l’Habitat Abordable dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Ce projet vise l’amélioration du financement de l’habitat dans l’UEMOA, en particulier pour les populations à revenus modestes et/ou irréguliers.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé