Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

CULTURE

La communauté des Maaya entrepreneurs du Burkina Faso grâce à une convention de partenariat avec l’Institut Kôrè des arts et métiers (IKAM/Mali), ont créé l’IKAM/Burkina pour contribuer à la professionnalisation du secteur culturel au pays des Hommes intègres.


Cet institut de formation aux métiers des arts et de la culture vient ainsi renforcer la volonté du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) dans sa politique de renforcement des capacités des acteurs pour un développement harmonieux des industries culturelles et créative au Burkina. Les Maaya entrepreneurs ouvrent l’IKAM Burkina Faso grâce à son incubateur de projets culturels. Ce laboratoire selon Issouf Balima, entrepreneur culturel et directeur de IKAM/Burkina, ambitionne de développer les compétences du secteur créatif burkinabè à l'horizon 2025. "Notre objectif est de contribuer au renforcement de capacité des acteurs culturels pour un développement harmonieux des industries culturelles et créatives", indique Issouf Balima.

En rappel, IKAM/Burkina est une organisation spécialisée dans la formation en entrepreneuriat culturel, le management et administration culturelle. IKAM/Burkina se veut un centre de ressource pour le développement du secteur des arts et de la culture au Burkina et dans la sous-région africaine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir