Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Image d'illustration/la promotrice au centre

CULTURE

Du 28 au 31 mars prochain se tiendra la 5ème édition du festival Handi talent à Pô dans la région du Centre-sud. Avec pour thème « Non aux mines anti-personnel qui handicapent les personnes et la Nation » la particularité de cette 5ème édition est la tenue de la cérémonie d'ouverture chez le chef de Pô.

Le festival handi talent a été créé pour donner un cadre d'expression culturelle, artistique, et artisanale aux artistes musiciens, danseurs, plasticiens, comédiens et sportifs handicapés des 4 coins du Burkina et de la sous-région. Les objectifs poursuivis sont, entre autres, de contribuer à l'émancipation de la personne vivant avec un handicap à travers la promotion de ses œuvres artistiques et artisanales, créer un cadre de rencontres, d'échanges et de conscientisation des personnes handicapées. 

Des prestations artistiques, des conférences sur le thème et le handicap, une séance de don de sang,  une excursion touristique sur le site de la case de Binger et des compétitions sportives sont les activités prévues pour cette édition. Pour ce qui est des têtes d'affiche, la promotrice du festival, Marie Claire Akouadambou connue sous le nom de Reine Akouadambou a fait savoir que tous les artistes handicapés sont des têtes d'affiche. « Aliponre Premier, Sam Sinaï, Solo Béton, Adamah Natoh du Burkina, Viviano, la liste est longue,  sans oublier ceux du Nahouri. Notons aussi qu'il y'a plusieurs artistes "valides" qui s'annoncent pour soutenir Handi Talent tels que  Miss Ouedra,  Aly Verhutey,  Awetou,  Bellary,  Sana Bob... » a t-elle précisé. 

A l'en croire, la particularité de cette année est la cérémonie d'ouverture qui aura lieu chez le chef de Pô. « Cet acte a un sens très fort » foi de la promotrice qui indique que l'autre innovation est la collecte de sang pour sauver des vies.

Annoncé comme pays invité à cette édition, le Mali, malheureusement ne prendra part à ce festival. Pour cause, la promotrice explique: « Nous avons adressé une correspondance à madame la ministre de la Culture du Mali via voie diplomatique où nous demandions de soutenir nos collègues de là-bas mais jusque-là, nous n'avons pas de retour. Nous avons rencontré l'ambassade du Mali au Burkina, nous y avons introduit une correspondance pour demander leur soutien mais ça n'a pas porté fruit. Finalement, nous serons au regret de ne pouvoir accueillir notre pays invité d'honneur » a déploré Reine Akouadambou. Ce sont environs 10 000 festivaliers qui sont attendus à Pô.  

A quelques jours de la cérémonie d'ouverture, la promotrice dit être physiquement et moralement prête mais financièrement inclinée. Car, dit-elle, « aucun sponsor, aucun partenaire, financier n'a encore fait signe. Une situation qui me brûle et j'ai envie de me libérer ». Ayant été choisie par l'Assemblée nationale burkinabè comme femme battante à cause de ce festival,  elle dit avoir soumis un dossier qui est resté sans suite. « J'ai soumis le dossier et je refuse de croire qu'il a été ignoré ou rejeté car, je n'ai pas de retour. Dans tous les cas, mon combat n'a pas commencé aujourd'hui et ne s'arrêtera pas aujourd'hui. C'est une mission pour moi » s'encourage la promotrice du festival Handi talent qui invite tous les Burkinabè à se rendre à Pô du 28 au 31 mars 2019.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé