Aujourd'hui,
URGENT
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»

CULTURE

Pour la 8e fois consécutive, le cinéma numérique ambulant (CNA) participe au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Pour cette 26e édition cinquantenaire, le CNA a mis les petits plats dans les grands en proposant une programmation riche et diversifiées.


Créé en 2001, le CNA est un réseau international d’associations de cinéma mobile installé dans neuf pays. Il a pour activité principale, l’organisation de projections de films du patrimoine cinématographique africain en zones rurales et urbaines. Le CNA organise près de 1200 séances de cinéma par an, pour un public estimé à 300.000 spectateurs.

Présent au Fespaco depuis 2005, le CNA installe son village à Ouagadougou pendant une semaine tous les deux ans en marge du festival. Pour le CNA, le Fespaco est un moment important de rencontres et d’échanges. «Pour marquer le cinquantenaire, le CNA en partenariat avec le Fespaco, organise des projections de 9 Etalons d’or du Yennenga dans 9 villes du Burkina. Il s’agit de notamment de Sapouy, Koudougou, Saponé, Yako, Kombissiri, Boussé, Kaya, Ziniaré et Kongoussi. Le but étant de permettre à tout le pays de vivre cette grande fête», indique Kadidia Sidibé, présidente du CNA Mali et du CNA Afrique.

Le CNA organise également une soixantaine de projections de films en plein air à Ouagadougou et ses environs. Tous les soirs, il dresse en moyenne 8 écrans géants dans la ville. Au cours de ces séances, le CNA diffuse la une rétrospective des 23 Etalons d’or du Yennenga décernés jusqu’à cette 26e édition du Fespaco. Mais aussi des films cultes comme «Sia le rêve du python» du Burkinabè Dani Kouyaté.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé