Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

CULTURE

La cérémonie officielle d’ouverture du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) aura lieu le samedi 23 février 2019 au stade municipal. Afin de rendre mémorable cet évènement qui coïncide avec le cinquantenaire du cinéma africain, les petits plats sont mis dans les grands. Pour la cérémonie d’ouverture, la délégation algérienne a déployé un puissant matériel de sonorisation et de lumières en cours d’installation au stade municipal de Ouagadougou selon le site d’information infosciencesculture.net.


Ils sont 13 personnes au total (des techniciens pour la plus part) à débarquer à l’aéroport international de Ouagadougou avec 17 tonnes de matériels de son et de lumière. Envoyée par l’Etat algérien, la délégation a été désignée pour assurer la bonne diffusion du son et de la lumière des différents spectacles programmés pour les cérémonies d’ouverture et de clôture de la 26ème édition du Fespaco, selon infosciencesculture.net.

Au stade municipal où aura lieu la cérémonie d’ouverture, les techniciens sont au four et au moulin pour relever le défi de l’organisation et offrir un beau spectacle aux festivaliers. Cette mission a été commanditée par l’Algérie qui tient, par cette participation, à affirmer son soutien à la biennale du cinéma panafricain. La mission a été confiée à l’Office Riadh El Feth (OREF) qui est un établissement public à caractère commercial placé sous la tutelle du ministère algérien de la Culture. L’OREF est un centre socioculturel qui comprend plusieurs composantes : un Musée national du Moudjahid et un Musée national de l’armée qui relatent la guerre de la révolution algérienne et sa valeureuse histoire (celle de ses martyrs et ses Moudjahidines). L’Office est aussi chargé d’organiser des évènements culturels et artistiques, de l’organisation de festivals, etc.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé