Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

CULTURE

Désigné le 06 décembre 2016 par le Naaba Saaga de Zitenga pour régner sur Manéga et ses 27 villages, l’avocat, homme de lettres et de culture, Tintenga Pacéré a été intronisé comme chef de Manéga samedi.



Le Naaba Panatougouri, a été installé au trône samedi 7 janvier 2017 à Manéga en présence de nombreux hôtes de marque dont le ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Tahirou Barry.

Le nouveau chef de Manéga a pris le nom de Naaba Panantugri en référence à l’aigle huppé d’Afrique. Pour se conformer à la coutume, il s’est choisi comme trois devises sous lesquelles il place son règne. Le premier est « l’aigle huppé a planté ses semis ; que la gent qui gratte se tienne de côté » ; le second « le bélier de race est entré dans le troupeau, s’il ne détruit pas le troupeau, il construira le troupeau » ; et le dernier « le trône en or, celui qui hérite rend grâce au peuple ».

La tradition veut que les chefs de Manéga soient nommés par le chef de Zitenga, à une vingtaine de kilomètres de Ziniaré. Début décembre, l’avocat a été désigné après que tous les prétendants se sont désistés à son profit. A 73 ans, il est le 32e chef coutumier de Manéga.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir