Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

CULTURE

Du 5 au 17 novembre 2018 se tient la 5e édition des Marionnettes au féminin dans la capitale burkinabè. Atelier de formation et des esquisses de spectacles de marionnettes sont au menu de ce rendez-vous régional.

Marionnettes au féminin est un aspect du projet Filigrane. C’est une prise en compte effective du genre dans les pratiques artistiques, notamment dans le domaine de la marionnette et du théâtre d’objets. Débutée en 2011, cette initiative a permis à plus d’une vingtaine de femmes de la sous-région, d’acquérir des assises professionnelles dans le domaine de la marionnette. Plusieurs de ces artistes formées interviennent dans des productions qui sont diffusées au niveau local, en Afrique et ailleurs, à travers des interventions en milieu scolaire et dans des festivals.

Dans le cadre de Filigrane 2018, la 5è édition de Marionnette au féminin se penche de manière pratique sur le processus de création d’un spectacle de marionnette. Les ateliers sont animés par des professionnels des arts vivants. La 5è édition de Marionnettes au féminin  regroupe une quinzaine de comédiennes en provenance de 6 pays de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Togo et du Burkina.

Charlotte Agbahoungba est comédienne et marionnettiste du Bénin. Pour elle, cette initiative est la bienvenue pour apporter une plus-value aux professionnelles de cet art. Elle en veut pour preuve la formation donnée à dans le cadre de cet atelier, par Iderlvert Méda, comédien burkinabè. «J’ai surtout aimé la formation donnée par M. Méda sur l’écriture. Comment une marionnettiste doit écrire son propre texte. Les jeux d’acteurs que nous apprenons sont très intéressants», confie Mme Agbahoungba.

Filigrane est un espace de promotion des arts de la marionnette. C’est un cadre de formation continue pour les marionnettes en Afrique, une contribution à la valorisation de l’expertise nationale et un levier pour la conquête d’un public. Loin d’être une simple rencontre des praticiens de la marionnette, Filigrane est une véritable école africaine de la marionnette.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé