Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

CULTURE

La 25è édition du Fespaco a été lancé le jeudi 5 janvier au palais de la culture d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Devant comédiens, réalisateurs, producteurs et autres invités de marque, le délégué général du Fespaco a dévoilé les films retenus pour la compétition officielle. Au total, 20 films sur 1000 inscrits ont été admis à compétir pour l’Etalon d’Or du Yennenga 2017. Parmi les films sélectionnés, le Burkina Faso s’en sort avec trois dont celui d’Apolline Traoré, de Tahirou Ouédraogo et d’Adama Roamba. En rappel, la 25è édition de la biennale du cinéma africain est prévue du 25 février au 4 mars 2017 à Ouagadougou.


Les 20 films retenus par le Jury
1- « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda (Maroc)
2- « A mile in my shoes » de Saïd Khallaf (Maroc)
3- « Aisha » de Chande Omar (Tanzanie)
4- « Félicité » de Alain Formose Gomis (Sénégal)
5- « Fre » de Kinfe Banbu (Ethiopie)
6- « Frontières » de Appolline Woye Traoré (Burkina Faso)
7- « Innocent malgré tout » de Kouamé Jean De Dieu Konan/ Kouamé Mathurin Samuel Codjovi (Côte d’Ivoire)
8- « L’interprète » de Olivier Meliche Koné (Côte d’Ivoire)
9- « L’orage africain – Un continent sous influence » de Sylvestre Amoussou (Bénin)
10- « La forêt du Niolo » de Adama Roamba (Burkina Faso)
11- « Le gang des Antillais » de Jean Claude Barny (Guadeloupe)
12- « Le puits » de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
13- « Les Tourments » de Sidali Fettar (Algérie)
14- « Life point » de Brice Achille (Cameroun)
15- « Lilia, une fille tunisienne » de Mohamed Zran (Tunisie)
16- « Praising the Lord plus one » de Kwaw Paintsil Ansah (Ghana)
17- « The lucky specials » de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
18- « Thom » de Tahirou Tasséré Ouédraogo (Burkina Faso)
19- « Wulu » de Daouda Coulibaly (Mali)
20- « Zin’naariya ! » de Rahmatou Kéïta (Niger )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir