Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

CULTURE

«Ouaga swagg awards», c’est la nouvelle trouvaille de jeunes ouagalais. Première du genre, la finale de l’édition 2018 s’est tenue le week-end dernier à Ouagadougou. Cet évènement selon Oliab Kouadio son promoteur, a pour objectif de révéler les jeunes «branchés» de la ville de Ouagadougou.


Sur 120 candidats au départ, 20 se sont retrouvés sur le podium final dans la soirée du 22 juillet dernier. Aux termes d’une soirée riche en couleurs, ces jeunes ont pu élire leur roi et leur reine les plus «swagg» de la capitale burkinabè. Mais au-delà du concept, L’objectif de cette tribune est de promouvoir ce que font ces jeunes de manière informelle sur les réseaux sociaux afin qu’ils deviennent de grands mannequins ou de grands stylistes dans l’avenir.

En effet, il est de plus en plus courant de voir les jeunes publier leurs photos  en style mannequin sur les réseaux sociaux de manière obscène et ce, sans se soucier des conséquences. «A travers ce concours, nous regroupons ces jeunes, leur prodiguons des conseils afin qu’ils contrôlent ce qu’ils font sur les réseaux sociaux. Avec les conseils de personnes plus avisées qui nous assistent, ils pourront désormais se servir de cette pratique comme une arme de marketing pour leur avenir professionnel», explique le promoteur. Une première édition mais qui déjà, semble avoir un avenir radieux puisque des pays comme le Togo et le Bénin sont demandeurs de l’évènement.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La décision prise par l'Assemblée nationale d'autoriser le vote des Burkinabè de l'étranger avec uniquement la carte d'identité et le passeport est-elle, selon vous:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé