Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

CULTURE

Les professionnels du 7è art candidats à l’Etalon d’or du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco 2019) peuvent pousser un ouf de soulagement. En effet, 9 projets de films ont bénéficié de subvention de l’Etat burkinabè. Pour un montant total d’un milliard francs CFA, les lauréats ont été révélés à la presse ce jeudi 24 mai 2018.


2019 marquera le cinquantenaire de la biennale du cinéma africain. En vue de permettre aux cinéastes burkinabè de produire des films de qualité pour leur participation au Fespaco 2019, le gouvernement donne une subvention d’un milliard francs CFA pour 9 projets de film. Suite donc à l’appel à projet lancé du 27 mars au 16 avril 2018, la direction générale du cinéma et de l’audiovisuel dit avoir reçu et enregistré 35 projets de production ou de post production de films. «A l’issue des examens, 30 projets ont été validés et 5 ont été rejetés car ne disposant pas de toutes les pièces prescrites par l’appel à projets. Après toutes ces étapes, 9 projets de film ont été retenus pour bénéficier de la subvention», a indiqué Gaston Kaboré, coordonnateur du jury.

Mais selon certains cinéastes présents à la délibération, «ce sont les mêmes qui reçoivent toujours la subvention et que certains noms de lauréats circulaient même avant les résultats». A cette question, Jean-Paul Koudougou, secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme et le représentant du chef de l’Etat ont indiqué que le jury a travaillé en toute indépendance.

Dossiers validés

I-Films longs métrages de fiction

Titre du film

Structure

Réalisateur

Financement

 

Desrances

Les films Selmon

Apolline TRAORE

325.000.000 FCFA

Duga les charognards

Déclic plus

Abdoulaye DAO/Hervé Eric R.LENGANI

325.000.000 FCFA

 

VI-Post production de films longs métrages

Titre du film

 

Structure

 

Réalisateur

 

Financement

 

Hakilitan (mémoire en fuite)

Accent Sud Communication

Issaka KONATE

15.000.000 FCFA

Balolé, une carrière de géant

Productions Métissées

Aicha BORO / LETTERIER

15.000.000 FCFA

 

II- Films longs métrages documentaires

Titre du film

 

Structure

 

Réalisateur

 

Financement

Pas d’or pour Kalsaka

Diam Production

Michel K ZONGO

70.000.000 FCFA

 

III-Films courts métrages de fiction

Titre du film

 

Structure

 

Réalisateur

 

Financement

 

Rêve brisé

Racines productions coproduction : Casting communication

Modeste Mofedigna Bède GANAFE

35.000.000 FCFA

Fragile Espoir

IMMEDIA

Inoussa BAGUIAN

35.000.000 FCFA

 

V- Séries TV et SITCOM

Titre du film

 

Structure

 

Réalisateur

 

Financement

 

L’ami fidèle

2 B Studios

Flore YAMEOGO

50.000.000 FCFA

Femme au foyer

Athéna Films

Kady TRAORE

50.000.000 FCFA

 

Dossiers rejetés

Société de production

 

Titre du film

 

Genre

 

Causes du rejet

 

Mille couleurs production

La traversée

Long métrage fiction

Les pièces suivantes manquent au dossier

_autorisation d’exercice

_fiche technique

_fiche de composition de l’équipe technique et artistique

_cartes professionnelles et CV des principaux collaborateurs

_calendrier d’exécution

_fiche de présentation de la société

_contrat de cession de droit d’auteur

_attestation CNSS

_attestation fiscale

AFRIK’IMAGE

Tempo ghetto

Court métrage fiction

_manque attestation fiscale

_manque attestation CNSS

INITIATIVE PRODUCTION

Les scarifiés

Court métrage documentaire

Manque attestation CNSS

KAMA VISION

Dimdolobsom, l’homme et son époque

Court métrage documentaire

Manque d’attestation CNSS

DOUAHOU production

La famille tontba

Série TV

Les pièces suivantes manquent au dossier

_références professionnelles du réalisateur

_autorisation d’exercice

_plan de financement

_calendrier d’exécution

_cinq documents physiques du scenario

_version électronique du dossier

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé