Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

CULTURE

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a exprimé sa satisfaction pour le bon déroulement de la 19e édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC). Il a aussi saisi l’opportunité pour rappeler ses engagements pour une valorisation conséquente de la culture burkinabè et remercier les différents acteurs qui ont concouru au succès de l’édition 2018. 

À l’issue de la cérémonie, le Président du Faso dit repartir avec un « sentiment de satisfaction. Beaucoup de créativité, beaucoup d’engagement de nos acteurs, une adaptation par rapport aux réalités nationales ».Le chef de l’État a profité de l’occasion pour « remercier l’ensemble de tous ces acteurs, de toutes ces actrices qui ont contribué à faire de cette 19e édition un véritable succès ». Il a également remercié aussi bien les parrains qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir cette activité, que les Forces de sécurité qui ont assuré le maintien d’ordre et la sécurité de cette manifestation, de même que la presse qui a couvert tout au long de cette semaine les activités de la SNC, tous ceux et en particulier les populations de Bobo-Dioulasso pour leur participation massive aux différentes activités.

« Je voudrais également remercier la Ministre de la Culture du Mali qui est venue soutenir également cette activité. Je crois que les rapports entre le Mali et le Burkina Faso ne sont plus à démontrer en ce qui concerne leur qualité et j’espère que ce sera une occasion de pouvoir échanger chaque fois qu’il y aura des activités culturelles dans l’un ou l’autre des pays », a ajouté le Président du Faso. Selon le chef de l’État, toute activité rencontre ses difficultés. La culture dans le cadre du budget de l’Etat n’est pas dotée suffisamment pour assurer ses missions. « En même temps nous disons que le fondement de notre développement doit se baser sur une culture qui est forte et diversifiée. Donc nous devons travailler à joindre l’acte à la parole. C’est pourquoi ce matin, avec les artistes, je me suis engagé à faire en sorte que la cité des artistes puisse être terminée pour qu’en 2020, ils aient de meilleures conditions pour mener leurs activités. Je me suis engagé également à faire en sorte que les lauréats soient promus aussi bien sur le plan national qu’au plan international. Nous devons puiser les qualités positives de notre culture que sont l’honnêteté, la dignité, l’intégrité et le travail », a expliqué le Président du Faso avant de souhaiter un bon retour à tous en leur donnant rendez-vous en 2020 pour la 20ème édition. 

 

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir