Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

CULTURE

En marge des activités de la 19ème édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC), le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, a offert un cocktail aux actrices et acteurs de la culture dans la matinée du vendredi 30 mars 2018 à la résidence du gouverneur de la région des Hauts-Bassins. Cette rencontre entre le chef de l’Etat et les artistes a été marquée par des prestations de troupes et deux allocutions.

Dans son intervention, le représentant des artistes, Monsieur Vincent KOALA a égrené un chapelet de doléances dont la satisfaction devrait améliorer les conditions de travail des artistes. Confiants en votre détermination pour le développement culturel et touristique, a-t-il dit à l’endroit du Président du Faso, « nous souhaitons que la Semaine nationale de la Culture soit pour l’avenir un véritable laboratoire de mise en œuvre d’une politique économique de la culture et de la création ».

Monsieur KOALA a notamment évoqué la construction de la cité des Arts de Bobo-Dioulasso devant abriter les artistes qui feront le déplacement pour les prochaines éditions de la SNC, le relèvement des ressources financières allouées à la biennale de la culture, la promotion des œuvres et des artistes primés. 

S’adressant aux artistes, le Président Roch Marc Christian KABORE a dit sa satisfaction d’être une fois de plus à leurs côtés à l’occasion de cette 19ème édition de la Semaine nationale de la Culture. Il a déploré le contexte sécuritaire de la présente édition qui se déroule à « un moment où notre pays a subi des attaques des forces du mal qui tentent de s'opposer à la construction de l'Etat démocratique et solidaire auquel nous aspirons ». 

Le chef de l’État s’est toutefois félicité du « dynamisme, de la créativité des artistes et le succès de cette édition ». Cela est la preuve que « notre pays vaincra toutes les adversités auxquelles il fait face ». Il s’est dit « convaincu que c'est en nous appuyant sur un socle culturel fort et riche que nous pourrons actionner durablement les leviers du développement humain dans notre pays ».

En réponse aux doléances des artistes, le Président du Faso a affirmé en avoir pris bonne note. « Je peux vous assurer de mon engagement à œuvrer à leur prise en compte pour une amélioration sensible de vos conditions de travail, mais également par une contribution à l'économie, au développement de notre économie par une participation plus active de la culture, des arts, des lettres et du tourisme » a-t-il souligné.

Concernant la question relative à la construction de la cité des Arts de Bobo-Dioulasso, le chef de l’État a noté que «l'urgence et la nécessité de sécuriser notre pays suite aux différentes attaques terroristes depuis 2016 ont été des contraintes qui ne nous ont pas permis de mettre en œuvre la construction de la cité des Arts dont nous avons parlé lors de la 18eme édition. Je peux vous rassurer que les dispositions seront prises afin que cette bâtisse puisse accueillir les artistes qui viendront pour la 20ème édition de la Semaine nationale de la Culture » a-t-il laissé entendre.

La promotion des lauréats étant une question récurrente, le Président Roch Marc Christian KABORE a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour un accompagnement réussi et porteur d'un réel épanouissement tant au plan national qu'international et ce pour compter de cette 19ème édition. 

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso 

*Le titre est de la rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé