Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)

CULTURE

La ville hôte du siège de la SNC remet en selle trois plateaux offs, initialement supprimés par le comité d’organisation faute de moyen financier. La maire en a fait l’annonce le mardi 20 mars au cours de la cérémonie de remise de soutien financier aux artistes  bobolais qualifiés pour le Grand Prix National des Arts et de la littérature (GPNAL). 

La commune de Bobo-Dioulasso offres trois podiums en plus de ceux  prévus par le comité nationale d’organisation de la SNC 2018.  D’abord un podium à Dogona dans l’arrondissement 3, ensuite un autre podium au lycée promotion à Sarfalao dans l’arrondissement 5 et enfin le troisième podium à belle ville dans l’arrondissement 7. En plus de cela, pour cette 19eme édition  de la SNC, la commune de Bobo-Dioulasso prévoit deux innovations majeures.

La première vise à  magnifier la tradition du masque. Et pour ce faire, la commune de Bobo-Dioulasso met à la disposition des masques  en provenance des villages un espace où ils pourront  se produire pour égayer les festivaliers ainsi que la population.  La seconde  innovation est la promotion du « made in Bobo-Dioulasso » à travers une foire communale.

Toutefois, Et comme elle en a l’habitude, la commune de Bobo-Dioulasso, parraine trois prix à chaque édition  de la SNC. Notamment le prix de la création chorégraphique à hauteur  de  500 000 francs CFA , le prix de la dance traditionnelle en catégorie adulte  à 300 000 francs CFA et la catégories pool jeunes  à 200 000 francs CFA.  Une tradition qu’elle compte encore respecter à l’édition 2018 de la SNC à en croire le Bourgmestre de la cité du Daffra, Bourahima Sanou.   

 

  

  

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé