Aujourd'hui,
URGENT
Kongoussi: la dépouille d’une adolescente de 12 ans, recherchée depuis 5 jours, repêchée dimanche du Lac Bam, la tête amputée (AIB).
Cameroun: 7 soldats formellement identifiés dans la vidéo d’exécutions de deux femmes et leurs enfants arrêtés (RFI)
RCA:  trois groupes d’ex-Seleka annoncent une alliance au nom de la paix
Burkina: 4 gendarmes et un civil tués dans l'explosion d'une mine artisanale dans l'Est du pays (AIB)
Soudan du Sud: le président Salva Kiir amnistie Riek Machar et des groupes armés (RFI)
Diplomatie: la Colombie reconnaît officiellement l’Etat de Palestine
Burkina: les inondations ont causé 4922 sinistrés et 7 décès du 1er mai au 7 aout 2018 (Ministère de la Solidarité nationale)
Côte d'Ivoire: le PDCI se retire des discussions pour un parti unifié RHDP (RFI)
Médias : Mathias Tankoano officiellement installé dans ses fonctions de président du CSC
Burkina: l’Opposition politique entend convier incessamment «les Burkinabè à une série de marches de protestation»

CULTURE

La 5e édition des Journées cinématographiques de la femme africaine de l’image (JCFA) se tiendra à Ouagadougou du 2 au 7 mars 2018 selon ce communiqué de presse de la Délégation générale du Fespaco. La présente édition est placée sous le thème : « La professionnelle africaine face aux défis du numérique ».

« Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) organise du 02 au 07 mars 2018, à Ouagadougou, la 5e édition des Journées cinématographiques de la Femme Africaine de l’image (JCFA), sous le thème :

 Ce rendez-vous qui magnifie la cinéaste africaine et la femme en général, sera marqué par des projections de films, un panel sur le thème et des ateliers de formation sur le jeu d’acteur, la prise de vue et le montage numérique. Ce programme permettra aussi de voir des films inédits à travers les œuvres sélectionnées cette année, dont :

-Un jour pour les femmes de Kamla Abu ZEKI (Egypte), lauréat du grand prix du Festival du cinéma africain de Khouribga 2017(Maroc) ;

-Le train de sucre et de sel de Licinio AZEVADO (Mozambique), vainqueur du Tanit d’or des Journées Cinématographiques de Carthage 2017(Tunisie).

 Également présent, Frontières de Apolline TRAORE (Burkina Faso), Grand Prix ce 19 février 2018 du Festival de cinéma de Los Angeles aux Etats-Unis.

Les projections auront lieu au CENASA et à l‘Institut Français en présence des réalisatrices invitées. Les autres sites de la  manifestation sont l’ISIS-SE et le siège du FESPACO. Femmes, Jeunes et Professionnels, par votre mobilisation, faisons des JCFA 2018, un moment mémorable et de soutien fort aux cinéastes africaines et à  la Femme !    

 

LES  ENTRÉES AU CINÉMA SONT LIBRES !

LE DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL du FESPACO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir