Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

CULTURE

La 5e édition des Journées cinématographiques de la femme africaine de l’image (JCFA) se tiendra à Ouagadougou du 2 au 7 mars 2018 selon ce communiqué de presse de la Délégation générale du Fespaco. La présente édition est placée sous le thème : « La professionnelle africaine face aux défis du numérique ».

« Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) organise du 02 au 07 mars 2018, à Ouagadougou, la 5e édition des Journées cinématographiques de la Femme Africaine de l’image (JCFA), sous le thème :

 Ce rendez-vous qui magnifie la cinéaste africaine et la femme en général, sera marqué par des projections de films, un panel sur le thème et des ateliers de formation sur le jeu d’acteur, la prise de vue et le montage numérique. Ce programme permettra aussi de voir des films inédits à travers les œuvres sélectionnées cette année, dont :

-Un jour pour les femmes de Kamla Abu ZEKI (Egypte), lauréat du grand prix du Festival du cinéma africain de Khouribga 2017(Maroc) ;

-Le train de sucre et de sel de Licinio AZEVADO (Mozambique), vainqueur du Tanit d’or des Journées Cinématographiques de Carthage 2017(Tunisie).

 Également présent, Frontières de Apolline TRAORE (Burkina Faso), Grand Prix ce 19 février 2018 du Festival de cinéma de Los Angeles aux Etats-Unis.

Les projections auront lieu au CENASA et à l‘Institut Français en présence des réalisatrices invitées. Les autres sites de la  manifestation sont l’ISIS-SE et le siège du FESPACO. Femmes, Jeunes et Professionnels, par votre mobilisation, faisons des JCFA 2018, un moment mémorable et de soutien fort aux cinéastes africaines et à  la Femme !    

 

LES  ENTRÉES AU CINÉMA SONT LIBRES !

LE DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL du FESPACO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé