Aujourd'hui,
URGENT
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)

CULTURE

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) tient son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem) de l’année 2018. Occasion pour le MCAT de passer en revue les grands chantiers réalisés en 2017 afin de consolider les acquis et prendre des résolutions pour améliorer certains résultats en 2018.


Ce premier Casem du MCAT consacre d’une part les actions réalisées en 2017 dont «les performances sont forts appréciables» selon le ministre de la Culture, Issouf Sawadogo. D’autre part, il permettra de planifier les actions majeures de 2018 qui permettront audit ministère, de relever les défis de développement de l’action culturelle et touristique. «Opérationnalisation de la stratégie nationale de la culture et du tourisme pour une optimisation des performances du secteur», est le thème autour duquel, les différents acteurs du secteur culturel vont se pencher et faire des propositions.

Selon Issouf Sawadogo, beaucoup de bonnes choses ont été réalisées et beaucoup d’objectifs ont été atteints en 2017. Toutefois, l’actuel ministre de la Culture estime qu’il y a quelques secteurs qui n’ont atteint que 50% de leurs activités et d’autres entre 60 et 75%. «Ce Casem nous permettra d’évaluer notre performance de l’année 2017 afin de mieux orienter nos actions actuelles et futures pour une participation effective à la dynamique de transformation structurelle de l’économie burkinabè prônée par le Plan national de développement économique et social», a indiqué le ministre Sawadogo.

Sur le dialogue social avec les travailleurs du MCAT, Issouf Sawadogo fait remarquer que le dialogue n’est pas rompu. «Nous avons des propositions concrètes à leurs faire et nous allons échanger avec eux dans les jours à venir», promet le ministre. Ainsi, il est attendu des participants à ce Casem, des recommandations fortes et des résolutions réalistes qui permettront d’atteindre les résultats souhaités en 2018.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir