Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires
Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées d'incitation à l'insurrection
Burkina Faso: la justice française autorise l'extradition de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, poursuivi dans l'affaire Norbert
Burkina: les syndicats de l'éducation appellent les enseignants à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre
Région de l'Est: la gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants sur l’axe Fada-Bougui (lefaso.net). 
Etats-Unis: le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans

CULTURE

La 14è édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (Filo) se tiendra du 23 au 26 novembre 2017. Durant quatre jours, les acteurs de la littérature vont se pencher sur l’importance du livre dans le cercle familial à travers le thème : «Livre et lecture dans le cadre familial».


A une semaine de l’échéance de la Filo 2017, le comité national d’organisation a rencontré la presse ce vendredi 17 novembre pour faire le point de l’organisation. Des conférences, panels, rendez-vous littéraires et cénacles sont prévus tout au long de la durée de la manifestation et seront animés par des hommes et femmes de culture et des experts du livre et de la lecture. Des hommages seront rendus à des personnalités phares de la littérature nationale. Il s’agit notamment de l’hommage à Jacques Prosper Bazié, un grand nom de la littérature disparu en septembre 2014 et lauréat du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL 1983) et de l’hommage à l’écrivain burkinabè Ansonwin Ignace Hien, invité d’honneur.

A ce jour, le comité d’organisation dit avoir enregistré une trentaine d’institutions nationales comme étrangères qui ont émis le souhait de prendre part à la grande exposition du livre sur l’esplanade de la Place de la nation. En plus des éditeurs nationaux, il est annoncé la venue d’exposants du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de l’Egypte, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Togo et du Sénégal. Le Canada, les Etats-Unis et la France ont également annoncé leur participation à travers des activités diverses. Un accent particulier est mis pour assurer la participation massive des scolaires à cette édition 2017. «A cet effet, des moyens de transport seront disponibles pour assurer le transport des élèves vers les différents sites.

L’espace enfants s’installera cette année à la Place de la nation et dans le cadre de la médiathèque municipale. En plus des activités traditionnelles composées des volets expositions, conférences et panels, ateliers d’écriture et prix littéraires, la Filo 2017 aura comme innovation majeure, la formation des acteurs et professionnels du livre e, techniques d’animation autour du livre de jeunesse par des experts venus de Grenoble. La manifestation est placée cette année sous le parrainage du ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama.

Pour Jean Paul Koudougou, président du CNO, la Filo constitue l’un des espaces de référence en matière d’échanges et de partage d’expériences entre acteurs du monde du livre tant au plan national qu’international. «L’éducation d’une nation commence dans le cadre familial. A travers le livre, tous les membres de la famille peuvent être des citoyens modèles», a confié M. Koudougou en parlant de l’importance du thème de cette année.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir