Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)

CULTURE

La deuxième édition du festival international Faso Hip Hop a démarré ce jeudi 9 novembre 2017 à Ouagadougou.  Parrainé par le Bishop MC Claver, ancien rappeur et initié par l’Association Faso Hip Hop, l’objectif de ce festival est de redonner un nouveau souffle au Hip Hop au Burkina Faso. L’édition 2017 connaitra la participation de 28 artistes et groupes venus d’horizons divers.


«L’Idée de créer ce festival est partis du constat que la musique Hip Hop n’occupe plus sa place d’antan. Il est donc destiné à redonner un souffle nouveau au mouvement hip hop au Burkina», a expliqué Opouna Coulibaly dit Docteur Ké lors de la conférence de presse de lancement ce mercredi 8 novembre. «Faso Hip Hop» se veut donc une scène 100%  Hip Hop pour les rappeurs, beat boxers, breakers et autres praticiens de cet art.

L’édition 2017 réunira sur un même plateau les ténors de cette musique du Burkina et d’ailleurs. Il s’agit notamment de Smockey, Duden J, Leekma, Basic Sool, Kouakadry, Thaliane, Onasis, Busta Gaenga, Will B Black, Art Melody, Amzy, Askoy, Players (tous du Burkina), Milly Parkeur du Togo, Sage Soldat du Niger, Kemit du Gabon, Duny Yaam, Black Jack Démocrates o de la France, Defty de la Côte d’Ivoire.

Durant trois jours donc, ces artistes échangeront à travers des formations et partages d’expériences et se succéderont sur scène la nuit tombée pour des prestations live et gratuites devant la cité universitaire de la Patte d’Oie, le quartier qui a vus naître la plupart de ces groupes Hip Hop burkinabè. En plus, il y aura des concerts Faso all night, des projections de films documentaires et une rue marchande. Cette année, en plus du spectacle qu’il donnera, le groupe Kounandi profitera de l’occasion pour lancer son single intitulé «M’Ba Raam».


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé