Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Syndicat des travailleurs de l'action sociale (Syntas) annonce une grève de 96h à compter du 19 décembre.
Côte d’Ivoire : 4 blessés dans le crash d’un hélicoptère ce jeudi 14 décembre aux alentours de l’aéroport Félix Houphouet Boigny (aouaga.com).
Justice: «Le gouvernement espère un traitement diligent» du dossier Norbert Zongo (Rémis Dandjinou, porte parole).
Burkina: l’hebdomadaire Conseil des ministres est prévu pour ce jeudi 14 décembre 2017.
G5 Sahel: Roch Marc Christian Kaboré se rend à Paris le 13 décembre 2017 pour prendre part à une réunion internationale.
politique: démission de Larba Yarga, 2ème secrétaire adjoint aux affaires juridiques chargé du contentieux électoral du BPN du MPP.
Cinéma: «Thom» de Tahirou Ouédraogo meilleur film au festival Toukountchi
Etats-Unis:  explosion à New York, 4 blessés aucune perte en vie humaine, «une tentative d'attentat terroriste» selon le maire
11-Décembre: 5 000 défilants dont 1 700 militaires, paramilitaires et 3 300 civils ont pris part à la parade du 11-décembre 2017 à Gaoua 
11-Décembre: "Nous avons la responsabilité de bâtir ensemble une Nation prospère et respectée"(Roch Kaboré)

CULTURE

Le Comité National de Lutte contre la Piraterie des Œuvres Littéraires et Artistiques (Cnlpola) a animé une conférence aux Nuits atypiques de Koudougou (NAK) le 3 décembre 2016 pour sensibiliser les populations et les artistes aux dangers de la piraterie.

 

Pour sa première participation aux NAK, le comité se fixe pour mission de sensibiliser le maximum de consommateurs et d’artistes sur ce qu’est le droit d’auteur, la piraterie et ses conséquences sur les œuvres ainsi que pour les artistes. A travers donc la distribution de documents, de livres sur la loi anti piraterie et divers autres activités, le Cnlpola explique la nécessité de mener le combat. Il se veut aussi l’occasion pour certains acteurs du monde artistique, de pouvoir se faire affilier au Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA).

Pour Walib Bara, directeur général du BBDA, « beaucoup d’artistes ignorent encore leurs droits et le public est sans savoir que la piraterie est un facteur d’affaiblissement des industries culturelles et des richesses nationales ». C’est pourquoi selon M. Bara, « disposer d’œuvres avec sticker du BBDA, c’est éviter aussi la piraterie atomique et protéger les utilisateurs et créateurs des œuvres de l’esprit ».  Ainsi donc, en plus de son stand, tenanciers de maquis, restaurants et bars ont été sensibilisés à consommer des œuvres originales.

Rappelons que le Cnlpola a vu le jour en 2001 par décret ministériel et a été opérationnel en 2015 après la nomination de ses membres en 2013. Il a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale définie par le gouvernement, de sensibiliser et former les populations sur les questions relatives à la propriété littéraire et artistique et également d’engager des actions de répression et de contrôle. Il est présidé par le colonel Serge-Alain Ouédraogo, chef d’Etat-major adjoint de la gendarmerie.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir