Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

CULTURE

Les compétions dans les disciplines d’expressions traditionnelles deviennent  uniquement régionales. Le premier de chaque région se produira en exhibition sur plusieurs plateaux à la Semaine nationale de la culture (SNC). «Cette option permet de valoriser d’avantage nos troupes traditionnelles qui n’ont pas de cadre d’expression en dehors de la SNC », a expliqué, jeudi, le directeur général de la SNC, Golo Barro.

Chaque année paire la dernière semaine du mois de mars, le Burkina Faso organise à Bobo-Dioulasso la Semaine nationale de la culture (SNC), événement culturel majeur depuis 1983. L’édition de 2018, la 19eme du genre, placé sous Thème : « Sauvegarde des valeurs culturelles enjeux et défis » se tient du 24 au 31 mars 2018.

Les compétions  s’articulent autour de trois axes : la catégorie A (Arts du spectacle), catégorie B (arts plastiques), catégorie C (littérature, sports traditionnel et art culinaire).
Principale innovation de l’édition 2018,  la catégorie A est subdivisée en deux sous-catégories, celle des expressions culturelles traditionnelles (dance traditionnelle, musique traditionnelle, le chœur populaire et les vedettes de la chanson traditionnelle) et celle des disciplines d’expressions modernes (orchestres, les créations chorégraphiques, le slam et le ballet).

Autre innovation, la revue à la hausse des montants des primes de participations et des prix au lauréat dont le total est estimé à soixante-dix-sept (77.000.000) millions de FCFA.     

Du reste, les inscriptions ont démarré  et prennent fin le  13 octobre 2017  pour l’ensemble des disciplines concernées par les compétitions régionales.  Les candidats  de la catégorie C (littérature, sports traditionnels et lart culinaire) ont jusqu’aux 27 octobre 2017, pour s’inscrire. Et ce, uniquement à la direction générale de la SNC. En fonction des disciplines, les frais d’inscription oscillent entre 5 000et 7 500 FCFA.

Les compétitions régionales, quant à elles,  se déroulent du 3 au 21 novembre 2017.

Le règlement intérieur du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL) est disponible dans toutes les structures régionales en charge de la culture et au niveau des différentes directions centrales du ministère de la culture, indique le DG de la SNC.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé