Aujourd'hui,
URGENT
Education: des enseignants recrutés sur mesures nouvelles en 2016 manifestent pour réclamer le payement de 8 mois d’arriérés de salaire. 
Padema: deux producteurs de coton retrouvés morts pendus dans leur champ à Pandema, à 70km de Bobo Dioulasso (Ouaga FM).
Guinée Bissau : un nouveau contingent de 140 militaires burkinabè (4 officiers et 136 sous-officiers) déployé dans les prochains jours.
Culture : le total des droits d'auteurs à partager par le BBDA s’élève à plus de 324 millions de FCFA, à repartir entre 13 881 artistes.
Russie 2018: l'attaquant Gafar Sirima du club FK Tambov, en deuxième division russe, vient d'être appelé pour compléter la liste des Étalons.
Maroc: le cinéaste burkinabé Idrissa Ouedraogo préside le jury de la 14è édition du film transsaharien de Zagora.
Rwanda/Génocide:  le parquet de Paris ouvre une information judiciaire contre BNP Paribas pour complicité de crimes contre l'humanité.
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.

CULTURE

Le pagne traditionnel Bobolais « Koko Dunda » fait l’objet de marketing  à la faveur de la manifestation culturelle « Bobo FashionWeek 2017 », consacrée à la mode. Du 13 au 15  juillet 2017 des stylistes et modélistes professionnels, issus de divers horizons,  vont  rivaliser d’habileté et de talents, pour mettre le pagne« Koko Dunda » en valeur.  Une initiative du styliste Bazem’sé, Sébastien Zita Baziémo à l’état civil.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 13 juillet en présence de Chantal Diallo, l’épouse du président de l’Assemblée nationale, et de Lassiné Diawara, respectivement marraine et patron de la première édition de « Bobo FashionWeek 2017 ».

Le pagne baptisé Koko Dunda, jadis délaissé et réservé aux couches démunies, magnifié  par les stylistes et modélistes à l’occasion de l’acte un de «Bobo FashionWeek 2017». Heureux, le 4ème adjoint au maire de Bobo, Alain Sanou, a laissé comprendre que désormais le pagne « Koko Dunda » est à la population de Sya ce que le «Jean» est aux Américains.

Non sans avoir reconnu le génie du stylise Bazem’sé, promoteur de ce évènement culturel exclusivement consacré à la mode. Désormais «Bobo FashionWeek» se tiendra chaque année, selon  son promoteur, le styliste burkinabé Bazem’sé.

En homme d’affaire averti, le patron de  l’évènement, par ailleurs président de la délégation régional de la Chambre de commerce, Lanciné Diawara, estime qu’en plus de l’aspect culturel, il faut prendre en compte l’aspect économique. « Quand vous lancez un produit, il faut qu’il réponde aux exigences et aux goûts du marché », a-t-il précisé.

Pour sa part la marraine, Chantal Diallo, est d’avis que, la promotion de ce pagne contribuera à faire travailler les artisans locaux et à exprimer la préférence nationale dans le style vestimentaire.

D’ailleurs, Chantal Diallo a profité de la tribune de « Bobo FashionWeek » pour témoigner sa reconnaissance et  adresser ses encouragements aux femmes  battantes et entreprenantes qui tissent et teignent les pagnes au Burkina Faso.

 * Correspondant à Bobo-Dioulasso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé