Aujourd'hui,
URGENT
Justice: 36 mois de prison ferme pour Will télécom et Goroko dans l'affaire du piratage des comptes de la CBAO.
Présidence: la commission constitutionnelle a remis l'avant-projet de la constitution de la Vème république au président du Faso.
CPI: la demande de liberté provisoire de Laurent Gbagbo rejetée, la chambre d’appel prononce son maintien en prison.
Cambriolage au domic: les malfrats mis aux arrêts
6e TAC: les experts burkinabè et ivoiriens balisent le terrain du 13 au 15 juillet à Ouagadougou.
Justice: le procès en diffamation intenté par les 6 juges contre le journaliste Lookman Sawadogo renvoyé au 27 juillet prochain.
Sourou: le 11 juillet, des affrontements entre autochtones et éleveurs font 1 mort et 4 blessés  à Doussoula.
Insécurité : 8 présumés cambrioleurs du domicile de la mère de Eddie Komboïgo arrêtés (Oméga). 
Cameroun: au moins 14 civils tués et 30 blessés par des kamikaze dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord.
Bac 2017: les résultats donnent un taux national d’admission de 38, 13%, contre 39,62% en 2016.

CULTURE

Sous le coup d’une menace d’expulsion pour loyers impayés, l’Ecole de danse Irène Tassembédo (Edit) va finalement déménager. Selon nos informations, c’est dans l’enceinte de la maison de la culture Jean-Pierre Guinganné, où une salle et un bureau ont été mis à sa disposition par la mairie de Ouagadougou que la prestigieuse école de danse va provisoirement poser ses pénates.


La nouvelle a du resté été annoncée par la fondatrice de l’école, Irène Tassembédo, dans un post. «Nous avons commencé le déménagement de l'Edit avec le soutien des danseurs, des amis et de nos famille sur place, afin de préserver ce qu'il est possible de préserver comme équipements et de remettre les locaux comme ils étaient en 2008 », affirme-t-elle.

L’école, menacée d’expulsion parce qu’elle n’arrivait plus à honorer ses loyers, va donc poursuivre ses activités dans des locaux prêtés par la mairie de la commune de Ouagadougou. D’après nos informations, ce serait à la maison de la culture Jean-Pierre Guinganné, où une salle et un bureau ont été mis à la disposition des élèves et de l’administration de l’Edit. «Le maire de la ville de Ouagadougou est le seul soutien actif du côté institutionnel pour le moment et je l’en remercie vivement encore une fois », écrit la promotrice. Elle espère que d’autres soutiens institutionnels, notamment du gouvernement: «J’ai été contactée par le secrétaire général du ministère de la culture et j’attends des propositions concrètes de leur part : tous les regards sont tournés vers eux dont nous devons obtenir un réel soutien. »


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé