Aujourd'hui,
URGENT
Nouna: deux femmes de plus de 70 ans écopent de 2 mois de prison ferme pour avoir excisé une fillette de 3 ans.
Football: le sociétaire du Racing Club de Bobo, Yacouba Coulibaly, signe pour deux saisons avec le Havre (Ligue 2 France).
Football: le Burkinabè Alain Traoré signe avec Al Markhiyasc (D1 Quatar) pour 2 ans.
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.

CULTURE

«Sotigui Awards» est une cérémonie de distinctions des meilleurs comédiens du cinéma africain et de la diaspora. Cette cérémonie sera à sa 2è édition le 2 décembre 2017 à Ouagadougou. Cette année, ce sont les actrices de cinéma qui seront à l’honneur.


Généralement ce sont les réalisateurs de films qui sont plus connus et qui arpentent les plateaux télé et les tapis rouges dans les festivals. Quelle place donne-t-on véritablement aux acteurs qui sont pourtant les premiers maillons de la chaîne cinématographique ? C’est en réponse à ce besoins qu’est né «Sotigui Awards». Malgré les difficultés, les organisateurs se félicitent à l’heure du bilan pour avoir réussit la première édition. Contrairement à l’édition 2016, les organisateurs entendent mettre les petits plats dans les grands pour que la majorité des acteurs nominés soient présent à Ouagadougou lors de la cérémonie de remise des prix.

Tout comme dans les autres secteurs d’activité, la femme joue un rôle important dans la société. Il faut donc rendre et reconnaitre le rôle de la femme qui ne doit plus être vue comme des personnes qui n’ont leur place que dans le foyer. D’où la particularité des Sotigui Awards 2017 qui met un accent particulier sur le rôle de la femme dans la réalisation d’un film. «Les réalisateurs doivent penser désormais au rôle de la femme dans l’écriture même de leur scénario. La femme ne doit plus jouer que les seconds rôles ou encore les mauvais rôles dans les films», s’offusque Kévin Moné, le promoteur des Sotigui Awards.

Au nom de sa famille, le réalisateur Dani Kouyaté fils de Sotigui Kouyaté estime que c’est un honneur qui est fait à la famille Kouyaté. «Sotigui Kouyaté n’appartient pas qu’à sa famille mais au Burkina et au monde du cinéma en général. Et lui rendre hommage à travers cette cérémonie pour glorifier les acteurs du cinéma dans la mesure où cela a été son combat durant son existence, c’est tout à fait naturel. Il aurait été très fier de Kévin Moné s’il était encore en vie», se réjouit Dani Kouyaté.

Sotigui Kouyaté est considéré comme un des plus grands acteurs africains contemporains. Il est le père du réalisateur Dani Kouyaté, du conteur Hassane Kassi Kouyaté et de l'acteur Mabô Kouyaté. Il est né à Bamako le 19 juillet 1936 et est décédé le 17 avril 2010 à Paris.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir