Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

Les promoteurs du festival balan- kan, avec au centre le président Moussa Traoré (Ph. SM)

CULTURE

Orodara, capitale de la province du Kénédougou abritera du 27 au 30 avril 2017 un festival de balafon. Organisé par l’Association culture et lutte contre la pauvreté chez les jeunes (ACLPJ) et dénommé festival Balan-kan, celui-ci regroupera 16 troupes de musique traditionnelle autour du thème «balafon et cohésion sociale».    Les organisateurs étaient face à la presse le samedi 11 mars 2017 pour livrer le menu.


Selon les promoteurs, cette première édition du festival balan-kan vise à faire la promotion du balafon et la musique traditionnelle, afin d’aider les jeunes talents à développer leur art et éveiller leur sens de créativité dans le domaine du balafon.

Le festival comporte un volet formation et un volet compétition qui regroupe 16 troupes du kénédougou. Il est proposé  à chaque groupe une œuvre imposée, une œuvre au choix et une composition personnelle.

En marge de la compétition, le festival prévoit également une foire commerciale. Cependant, selon les organisateurs, à moins de deux mois de l’événement, le budget estimé à 7,5 millions de francs CFA, est toujours loin d’être bouclé. Ils en appellent à la contribution de bonnes volontés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir