Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

CULTURE

L’Union Européenne n’est pas restée en marge de la 25é édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou. Elle a brillée avec trois prix qu’elle a offerts à trois lauréats


Le prix Union européenne ACP est une première au fespaco. C’est un prix conjoint de l’union européenne et le secrétariat des Etat ACP. Il a été décerné à l’Etalon d’or remporté par le sénégalais Alain Gomis avec son film ‘Félicité’. Le prix est d’une valeur de 15 000 euros soit 9 850 000 FCFA. Il est destiné à la promotion de la distribution des films ACP et partant à soutenir les réalisateurs. En plus du film d’Alain Gomis, l’EU a également soutenu les œuvres dans les catégories courtes métrage. Et c’est Kemtiy de Ousmane Mbaye qui a remporté le prix du meilleur film documentaire. Le poulain d’or soutenu par l’EU est revenu à Twiggy Matiwana pour son film ‘L’homme à la bicyclette’.

Le prix selon Manservisi Stefano directeur général de la coopération international et du développement de la commission européenne a couvrir les couts de titrage et/ou de doublage de plusieurs films dans plusieurs langues européennes et africaines. C’est aussi une invite aux réalisateurs africains à une pleine participation aux festivals européens. Cette édition du fespaco est soutenue à hauteur de 256 millions de FCFA par l’Union européenne.  L’initiative est tant appréciée par les organisateurs que les réalisateurs qui espèrent qu’elle s’inscrira qu’une durée.   Rendez-vous est pris en 2019, du 23 février au 2 mars pour la 26é édition du cinéma africain.

Service presse Union Européenne au Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir