Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

Au centre, le DG de la maison de la culture. (Photo: SM)

CULTURE

La maison de la Culture monseigneur Anselme Titianma Sanon de Bobo Dioulasso organise du 9 avril au 8 mai 2017 une grande exposition d’œuvres d’art plastique. Première du genre, cette exposition est l’occasion pour le public de se familiariser à l’art plastique et de se frotter, tout un mois durant, aux créateurs qui seront eux-mêmes sur place pour décoder le langage artistique, à travers l’explication des différentes œuvres.


En partenariat avec les associations d’artistes plasticiens que sont Couleurs pinceaux et Tériyuma, et avec l’accompagnement du musée communal Sogossira Sanou, la maison de la culture ouvre gratuitement ses portes au grand public du 9 avril au 8 avril prochain, pour une visite d’exposition d’œuvres d’art plastique. L’information a été donnée par le directeur général de la maison de la culture, Etienne Lompo, au cours d’une conférence de presse le samedi 4 mars 2017.

Cette exposition placée sous le thème « Clin d’œil », se déroulera sur les deux allées principales et sur l’esplanade de la maison de la culture. Avec, au menu 105 chef d’œuvres dans les domaines de la peinture, de la sculpture sur bois, du bronze, du batik, des installations ou arts de la récupération, œuvres concoctées par des maitres en la matière, 21 artistes, dont 7 lauréats de la semaine nationale de la culture (SNC) et des grands prix nationaux.

Cette toute première édition est placée sous le patronage du ministre de la Culture, Tahirou Barry et sous le parrainage du directeur général de la Sofitex, Wilfried Yaméogo.

Serge Maurille (correspondant à Bobo-Dioulasso)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé