Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

Pour la première fois au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), l’Union européenne conjointement avec le secrétariat des Etats ACP, instituent un prix pour la promotion des films ACP primés dans la sélection officielle. L’information a été donnée par Stephano Manservisi, directeur général du Développement et de la Coopération internationale de la Commission européenne qui effectue une visite officielle au Burkina en marge du Fespaco 2017.


D'une valeur de 9.850.000 FCFA, ce prix est destiné à promouvoir la distribution des films ACP primé dans la sélection officielle, à contribuer à leur validation et celle de leurs réalisateurs. Selon M. Manservisi, le prix couvrira des coûts de sous titrage et/ou du doublage de plusieurs films dans plusieurs langues européennes et africaines. Il permettra également d'inviter des réalisateurs des films garants à un festival européen. Ce prix vient ainsi s’ajouté au soutient de l’UE au Fespaco 2017 avec un montant de 256 millions de francs CFA. Les films soutenus à cette édition par le programme ACP/Cultures+ sont «Thom» de Tahirou Tasséré Ouédraogo, «Wùlu» de Daouda Coulibaly (en long métrage) et «Lamb» de Yared Zeleké en sélection officielle panorama.

En plus du soutien logistique, l’appui de l’UE au Fespaco via le Programme ACP-Culture+ se traduit par trois actions. Notamment la remise d’un prix UE/ACP d’une valeur de 10 millions francs CFA, l’organisation de la conférence inaugurale du Marché international du cinéma africain (Mica) et l’organisation en collaboration avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), d’une rencontre professionnelle autour du thème de la formation aux métiers du cinéma.

Stephano Manservisi a soutenu que le soutien de l’UE au Fespaco s’inscrit dans le cadre d’un soutien plus général de l’Europe au Burkina dans le domaine de la culture et que sa visite à Ouagadougou devrait permettre d’accompagner davantage encore dans le cadre du renforcement en cours du partenariat multiforme entre les deux institutions.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir