Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

©Dr

La compagnie Pina Bausch (Allemagne) et l’Ecole des Sables de Dakar (Sénégal) dans le cadre de leur partenariat stratégique, ont décidé de la reprise de la pièce « Le Sacre du printemps » de la célèbre danseuse et chorégraphe allemande, Pina Bausch décédée en 2009. La particularité de cette reprise est qu’elle sera faite uniquement par 38 danseurs africains, 19 filles et 19 garçons. Pour ce faire, des auditions, pour sélectionner les candidats, ont été programmées dans trois villes : Abidjan, Ouagadougou et Dakar. 

l'artiste au centre de la table

Après son premier album intitulé « Ma reconnaissance » sorti en 2011, l’artiste musicienne chrétienne Clara Bénédive revient sur la scène musicale avec son second opus intitulé « Christ, mon assurance ». La dédicace officielle de son œuvre  qui a été suivie par un concert gratuit, est intervenue ce dimanche 24 novembre 2019 à L’Eglise de la Mission apostolique de Pissy /Temple Nouvelle Vie (EMA/TNV).

©Dr

Lauréate du prix de la chanson moderne à la Semaine nationale de la culture (SNC 2008), Kandy Guira n’a d’yeux que pour la musique. Mannequin, comédienne et danseuse, Mamounata Guira à l’état civil, est une véritable touche-à-tout. Le théâtre, la couture, la coiffure sont, entre autres, les petits boulots, Mlle Guira ne recule devant aucune expérience. Aujourd’hui, elle se consacre à la musique. 

"La valorisation de la musique live, facteur de développement et de lutte contre le chômage : défis et perspectives", c'est sous ce thème que se la 4è édition du Festival de la musique live de Goughin (Femulig). L'annonce a été faite par l’ensemble musical “Le levain” (structure organisatrice de l’évènement) ce 30 octobre 2019 à l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC) de Ouagadougou au Burkina Faso.

La première édition de "The golden T" se tient le 23 novembre 2019 à Ouagadougou sous le thème : "Soutien aux jeunes filles souffrant de cancer de sein". Pour cette première édition, il est prévu des speech sur le cancer de sein et la mode, des séances de relooking, un défilé de mode, des prestations d'artistes, une pièce théâtrale et une collecte de fonds en vue de soutenir les malades du cancer de sein. L'évènement soutenu par le Dr Aboubacar Bambara, médecin oncologue médical, chef de service oncologie et hématologie clinique à l'hôpital de district de Bogodogo a été présenté à la presse ce jeudi 31 octobre 2019 à Ouagadougou au Burkina Faso.

«Droit d’auteur et valorisation des contenus nationaux», c’est sous ce thème que s'est tenue  la 4e édition de la Rentrée du droit d’auteur (RDA) organisée par le Bureau burkinabè du droit d'auteur (BBDA) du 24 au 26 octobre 2019 à Tenkodogo dans le Centre-Est. A l'occasion de la Nuit du droit d'auteur, cérémonie qui distingue les meilleurs titulaires de droit au BBDA, le cinéaste Tahirou Tasséré Ouédraogo a été désigné meilleur titulaire dans la catégorie audiovisuel.

©MCAT

Le Burkina Faso vibrera au rythme de la 15e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (Filo) qui aura lieu dans la capitale burkinabè du 21 au 24 novembre prochain. Ce jeudi 24 octobre 2019, le ministre en charge de la Culture a procédé à la cérémonie officielle d'installation des membres du comité national d'organisation. Et le président du comité d'organisation a dévoilé les grands axes de l'évènement aux journalistes au cours d'une conférence de presse. 

Dans le cadre de la 5è phase du Programme d’appui au secteur de la culture (PASEC 5), le bureau de la coopération suisse a renouvelé son engagement aux côtés du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT). La signature de cette convention pour une période de trois ans (2019-2022), résultat de la bonne collaboration issue de la première (2016-1018) a eu lieu le 23 octobre 2O19 à Ouagadougou.

L’artiste musicien Omar Dao dit « Sydyr » vient de mettre sur le marché discographique son tout premier album baptisé «Fina Tawa». Présenté à la presse le 19 octobre 2019 à l’institut français de Ouagadougou, cet album composé de huit titres aborde des thématiques tels que l’amour, la femme etc.

©Dr/BISO

La capitale burkinabè abrite depuis le 8 octobre et ce jusqu’au 15 novembre 2019, la 1re édition de la Biennale internationale de sculpture de Ouagadougou (BISO). 17 jeunes créateurs et artistes provenant de 11 pays exposent leurs œuvres diversifiées à l’Institut français de Ouagadougou. « Oser inventer l’avenir » est le thème retenu pour les différentes créations.

16 danseurs professionnels du Mali, du Niger, du Togo, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Burkina Faso ont été formés près d’un mois sur les techniques de l’art de l’enseignement de la danse. Ils ont reçu leur certificat de participation le samedi 28 septembre 2019 au Centre de développement chorégraphique (CDC), la termitière de Ouagadougou.

La restitution de la deuxième session du projet «Hors limites» est intervenue le samedi 21 septembre 2019 au Centre de développement chorégraphique la termitière. Ont pris part à cette 2e session du projet qui a débuté le 9 septembre, 40 réfugiés provenant des différents camps de réfugiés de Djibo et de Dori (Région du Sahel).