Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol

C’est avec tristesse et consternation que le monde du Zouglou s’est réveillé avec la triste nouvelle du décès de l’artiste ivoirien Dezy Champion au petit matin de ce samedi 31 mars 2018.

De sa voix rauque, il a popularisé le «Djeka», musique Bissa, auprès du public burkinabè. Il a également mené des projets musicaux avec des artistes tels que Smockey, Salambo, Roger Ouango etc. Biri, puisque c’est de lui qu’il s’agit, sort enfin son premier album. L’œuvre a été présentée aux hommes des médias le 29 mars 2018 à l’occasion de la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso.

En marge des activités de la 19ème édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC), le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, a offert un cocktail aux actrices et acteurs de la culture dans la matinée du vendredi 30 mars 2018 à la résidence du gouverneur de la région des Hauts-Bassins. Cette rencontre entre le chef de l’Etat et les artistes a été marquée par des prestations de troupes et deux allocutions.

Diakité Diafodé Kaba Alexandre est promoteur culturel et directeur de 2Dka Prod, une structure de production et d’évènementiel à Bobo-Dioulasso. Dans cette interview, il fustige la non implication des acteurs culturels locaux dans l’organisation de la Semaine nationale de la culture (SNC) qui se tient tous les deux ans dans la ville de Sya.

La compilation de musique burkinabè dénommée «Sons et images du Burkina», se veut un support par excellence de promotion de la musique burkinabè à l’extérieur. Après les volumes 1 et 2, Mamadou Maré revient avec le volume 3. L’œuvre a été présenté à la presse le 26 mars 2018 à l’occasion de la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso.

Le village des communautés est un espace convivial de rencontres et d’échanges, ouvert depuis le 25 mars dernier et ce, jusqu’au 31 mars 2018 à l’occasion de la Semaine nationale de la culture. Pour cette édition, ce village accueille la galerie de la gastronomie, un cadre où des mets et boissons traditionnels sont proposés à la vente aux festivaliers. Ouvert à toutes les communautés culturelles résidant au Burkina, c’est aussi le lieu par excellence de certaines populations autochtones, de faire valoir la parenté à plaisanterie, socle de cohésion sociale.

Le peuple Tiéfo ayant été grand conquérant  et ayant protégé farouchement son territoire, vit de nos jours les séquelles de l’adoption de la langue Dioula. Le risque qu’en court la communauté, la perte de sa propre langue, fait d’elle une culture en péril. D’où la contribution du musée Sogossira Sanon de Bobo-Dioulasso à la reconstitution de la culture Tiéfo. Le vernissage des œuvres de cette communauté en péril s’est fait le dimanche 25 mars 2018 par le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango à l’occasion de la 19è édition de la Semaine nationale de la culture au sein de l'institution muséale.

Des chaises empilées comme de l’art contemporain…

«S’il y a une chose qui soit impérieuse pour rendre meilleure les conditions d’hébergement des artistes, c’est bien la réalisation de la cité des arts», disait Tahirou Barry, ancien ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme à l’édition 2016 de la Semaine nationale de la culture. Deux ans après, les choses semblent ne pas changer. C’est du moins ce que font remarquer certains artistes rencontrés sur les sites d’hébergement de la SNC 2018.

Et c’est parti pour la 19è édition de la Semaine nationale de la culture (SNC 2018). C’est le Premier ministre Paul Kaba Thiéba qui a au nom du président du Faso, donné le coup d’envoi de la fête de la culture burkinabè ce samedi 24 mars 2018 à Bobo-Dioulasso en présence d’illustres personnalités.

La 19ème édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) se tient du 24 au 31 mars 2018 à Bobo Dioulasso sous le thème  « Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis. » Cette manifestation culturelle, une des plus grandes de notre pays, voire de la sous-région, constitue le cadre par excellence de valorisation et de promotion des biens et services culturels ainsi que de l’activité économique au Burkina Faso.

La ville hôte du siège de la SNC remet en selle trois plateaux offs, initialement supprimés par le comité d’organisation faute de moyen financier. La maire en a fait l’annonce le mardi 20 mars au cours de la cérémonie de remise de soutien financier aux artistes  bobolais qualifiés pour le Grand Prix National des Arts et de la littérature (GPNAL). 

Du 24 au 31 mars 2018, se tiendra la 19eme édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC) à Bobo-Dioulasso, la cité du Koko Dunda. Le taux d’avancement des préparatifs est de 85% selon le comité d’organisation qui était face à la presse le 19 mars 2018 à la maison de la culture Anselme Titiama Sanou.  

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé