Aujourd'hui,
URGENT
France: l’ex-président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption dans l'affaires des «écoutes»
Burkina: 17 civils tués dans une attaque terroriste à Béléhédé dans le département de Tongomayel (Province du Soum)
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019

Lauréate du concours Airtel Traces Music, Fleur Ouédraogo à l’état civil est l’une des artistes burkinabè de la nouvelle génération qui ne cesse de bercer les oreilles des mélomanes par sa qualité vocale. Ancien mannequin, elle a fait ses premiers pas dans la musique grâce à son single «Posément» en 2016. S’en suit son premier album intitulé «Premiers pas». Le 14 avril dernier, elle a fait également son premier pas sur la scène du live au Centre national des arts du spectacle et de l'audiovisuel (Cenasa) de Ouagadougou. Pour un coup d’essai, ce fut un véritable coup de maître. 

"Potentialités économiques et culturelles du Burkina Faso", c’est sous ce thème qu’est placée la journée culturelle dénommée ‘’Faso Raaré’’ qui a eu lieu le samedi 14 avril 2018 à Istanbul en république Turque. C’est une initiative de l’Association des Etudiants Burkinabè en Turquie (AEBT). Environ deux cents personnes de plusieurs nationalités ont pris part à cette activité. 

La 18e édition des   Kundé (Trophées de la musique au Burkina Faso) aura lieu le 27  avril prochain.    Le commissariat général des   Kundé a animé sa deuxième conférence de  presse ce  lundi 16 avril 2018 à Ouagadougou pour donner le contenu de cette cérémonie et le plateau artistique. 

En marge de la 19è édition de la Semaine nationale de la culture Bobo-Dioulasso 2018, le Bureau burkinabè des droits d’auteur (BBDA) s’est entretenu avec les acteurs culturels de la Région des Hauts-Bassins. A l’occasion, Wahabou Bara plus connu sous le nom de Walib Bara, directeur général du BBDA, a fait part des innovations et reformes de l’institution qu’il dirige aux acteurs de Bobo-Dioulasso.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a exprimé sa satisfaction pour le bon déroulement de la 19e édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC). Il a aussi saisi l’opportunité pour rappeler ses engagements pour une valorisation conséquente de la culture burkinabè et remercier les différents acteurs qui ont concouru au succès de l’édition 2018. 

C’est avec tristesse et consternation que le monde du Zouglou s’est réveillé avec la triste nouvelle du décès de l’artiste ivoirien Dezy Champion au petit matin de ce samedi 31 mars 2018.

De sa voix rauque, il a popularisé le «Djeka», musique Bissa, auprès du public burkinabè. Il a également mené des projets musicaux avec des artistes tels que Smockey, Salambo, Roger Ouango etc. Biri, puisque c’est de lui qu’il s’agit, sort enfin son premier album. L’œuvre a été présentée aux hommes des médias le 29 mars 2018 à l’occasion de la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso.

En marge des activités de la 19ème édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC), le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, a offert un cocktail aux actrices et acteurs de la culture dans la matinée du vendredi 30 mars 2018 à la résidence du gouverneur de la région des Hauts-Bassins. Cette rencontre entre le chef de l’Etat et les artistes a été marquée par des prestations de troupes et deux allocutions.

Diakité Diafodé Kaba Alexandre est promoteur culturel et directeur de 2Dka Prod, une structure de production et d’évènementiel à Bobo-Dioulasso. Dans cette interview, il fustige la non implication des acteurs culturels locaux dans l’organisation de la Semaine nationale de la culture (SNC) qui se tient tous les deux ans dans la ville de Sya.

La compilation de musique burkinabè dénommée «Sons et images du Burkina», se veut un support par excellence de promotion de la musique burkinabè à l’extérieur. Après les volumes 1 et 2, Mamadou Maré revient avec le volume 3. L’œuvre a été présenté à la presse le 26 mars 2018 à l’occasion de la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso.

Le village des communautés est un espace convivial de rencontres et d’échanges, ouvert depuis le 25 mars dernier et ce, jusqu’au 31 mars 2018 à l’occasion de la Semaine nationale de la culture. Pour cette édition, ce village accueille la galerie de la gastronomie, un cadre où des mets et boissons traditionnels sont proposés à la vente aux festivaliers. Ouvert à toutes les communautés culturelles résidant au Burkina, c’est aussi le lieu par excellence de certaines populations autochtones, de faire valoir la parenté à plaisanterie, socle de cohésion sociale.

Le peuple Tiéfo ayant été grand conquérant  et ayant protégé farouchement son territoire, vit de nos jours les séquelles de l’adoption de la langue Dioula. Le risque qu’en court la communauté, la perte de sa propre langue, fait d’elle une culture en péril. D’où la contribution du musée Sogossira Sanon de Bobo-Dioulasso à la reconstitution de la culture Tiéfo. Le vernissage des œuvres de cette communauté en péril s’est fait le dimanche 25 mars 2018 par le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango à l’occasion de la 19è édition de la Semaine nationale de la culture au sein de l'institution muséale.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé