Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: la dépouille du président de l'ODJ, André Tibiri, sera rapatriée de Tunisie où il est décédé dimanche 28 mai (ODJ).
Ghana:  le général Pingrenoma Zagré, ancien chef d'Etat-major général des armées, nommé ambassadeur du Burkina.
Adja Divine:  une marche silencieuse prévue samedi 27 mai 2017 pour condamner l'agression dont a été victime l'artiste.
Affaire Kanis: Inoussa Kanazoé a bénéficié lundi d'une liberté provisoire contre une caution de 700 millions CFA (Omega)
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)

La 3e édition du Reggae city festival s’est achevée ce dimanche 26 mars 2017, avec en prime de la satisfaction à tous les niveaux, aux dires du promoteur, Karim Sama alias Sams’K Le Jah. Ce fut un rendez-vous où la qualité musicale en matière de reggae était au rendez-vous, et le public aussi. Au-delà des concerts, étaient également au programme des moments d’échanges francs sur des sujets d’actualité à travers des conférence-débats. Au terme de cette fête du reggae, Sams’K Le Jah, dans une interview accordée à Fasozine, tout en se projetant sur l’avenir s’estime heureux du bon déroulement de cette édition 2017 ; qui rendait hommage à Lucky Dube, avec comme invitée d’honneur Nkulee Dube, la fille de celui-ci.   

Le samedi 25 mars 2017 s’est déroulée la grande finale du concours de lecture organisée à l’occasion de la semaine de la langue française et de la Francophonie par l’Institut français de Ouagadougou. Pour cette édition 2017, Delphine Sangwumukunzi est la grande gagnante d’une compétition très relevée. Elle est ainsi la meilleure des filles qui ont surclassé les garçons à la finale de ce concours de lecture.

Les Kunde, cérémonie de récompense des meilleurs artistes burkinabè, se tiendra cette année le vendredi 28 avril 2017 à Ouagadougou. Ce jeudi 23 mars 2017 à Ouagadougou, le comité d’organisation de cet évènement a tenu la première conférence de presse de cette 17ème édition. Ce rendez-vous avec la presse avait pour but de dévoiler la liste des artistes «Kundeables» par catégorie.

Le Festival de Musique Afro Beat de Ouagadougou est un événement culturel qui vise la valorisation et la pérennisation des rythmes ancestraux du Burkina Faso et de l'Afrique de l'Ouest. Organisé par le Réseau Art Emergence, Le Festival d'Afro Beat de Ouagadougou est selon l'initiateur Jean-Marie Nabi dit Zopito, un espace d'échange et de rencontres musicales pour les musiciens du pays. La 5è édition qui s’est ouverte le mercredi 22 mars 2017 bat son plein avec la star de la musique malienne, Adja Fanta Diabaté.

«Sotigui Awards» est une cérémonie de distinctions des meilleurs comédiens du cinéma africain et de la diaspora. Cette cérémonie sera à sa 2è édition le 2 décembre 2017 à Ouagadougou. Cette année, ce sont les actrices de cinéma qui seront à l’honneur.

Le pagne tissé traditionnel africain, sera de nouveau à l’honneur à Ouagadougou dans le cadre de la 2e édition du Dan’fani fashion week. Le comité d’organisation avec à sa tête Marguerite Doannio, a au cours d’une conférence de presse le vendredi 17 mars 2017, rassurer les uns et les autres sur la tenue de ce rendez-vous de la mode et du textile à Ouagadougou.

Le long métrage «Thom» de Tahirou Tassere Ouédraogo était en compétition officielle à la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Après la biennale, le réalisateur revient avec son film dans les salles de ciné à Ouagadougou.

Les promoteurs du festival balan- kan, avec au centre le président Moussa Traoré (Ph. SM)

Orodara, capitale de la province du Kénédougou abritera du 27 au 30 avril 2017 un festival de balafon. Organisé par l’Association culture et lutte contre la pauvreté chez les jeunes (ACLPJ) et dénommé festival Balan-kan, celui-ci regroupera 16 troupes de musique traditionnelle autour du thème «balafon et cohésion sociale».    Les organisateurs étaient face à la presse le samedi 11 mars 2017 pour livrer le menu.

Le ministre Tahirou Barry contemple une toile. (Ph. SM)

Présent à Bobo dans le cadre de la grande exposition d’œuvres d’art plastiques, le ministre en charge de la Culture, Tahirou Barry, a encore sortie sa caustique verve, s’emportant vertement contre l’accaparement de la maison de la culture Anselme Titianma Sanon par les politiques, au détriment des activités culturelles. « Pourquoi un palais de la culture est en passe de devenir un palais de la politique ? », s’est-il laissé dire en cette matinée du vendredi.

L’Union Européenne n’est pas restée en marge de la 25é édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou. Elle a brillée avec trois prix qu’elle a offerts à trois lauréats

Au centre, le DG de la maison de la culture. (Photo: SM)

La maison de la Culture monseigneur Anselme Titianma Sanon de Bobo Dioulasso organise du 9 avril au 8 mai 2017 une grande exposition d’œuvres d’art plastique. Première du genre, cette exposition est l’occasion pour le public de se familiariser à l’art plastique et de se frotter, tout un mois durant, aux créateurs qui seront eux-mêmes sur place pour décoder le langage artistique, à travers l’explication des différentes œuvres.

Le film «Félicité» du Franco-sénégalais Alain Gomis a remporté le samedi 4 mars 2017 pour une 2è fois, l’Étalon d’or du Yennenga du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco 2017). Voici le palmarès officiel de cette 25è édition du Fespaco.